Vampires vampires vampires : infection
Tu veux un forum rpg avec des gens sympas ? Un forum où tu peux faire bouger l'intrigue ? Mais où t'es pas obligé ? Un forum où tu peux faire à peu près tout ce que tu veux ?
Alors rejoins-nous !=D
Jusqu'à la mi-juillet, tout personnage infecté pourra devenir plus tard un demi-dragon ! Profitez-en !


...
 
En ce moment, au musée de L'Etoile Rose, venez découvrir le plus gros rubis du monde des trois cités !

Partagez | 
 

 Irvin Willheart, Je donne et tu reçois

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Vegan cowboy
Messages : 43
Date d'inscription : 14/03/2016
Age : 39
Ville de résidence : Modernis State
Emploi : Nutritionniste
Race : Humain

***
Relation avec les dragons: Draggelin
Indice de badassitude: Aventurier occasionnel
Statut marital: Divorcé-e
MessageSujet: Irvin Willheart, Je donne et tu reçois   Lun 14 Mar - 15:57

550 de large
Irvin Wilheart

Identité
Prénoms et Nom : Irvin Wilheart
Ville de résidence : Modernis State
Âge : 38 ans
Titre/Surnom : Monsieur Callahan, Docteur Guimauve
Race : Humain
Profession : Médecin nutritionniste et propriétaire d'une boutique de chocolats et de confiseries
Don particulier : Gènes Félins - L'individu ne peut pas se changer en l'animal, mais a hérité des capacités physiques de ces derniers et de leurs réflexes. L'ouïe est meilleure, la vision nocturne est excellente, amélioration de l'agilité et de la rapidité. Toujours moins bon que les vampires cependant.  
Spicy Kiss - Pouvoir passif donnant un goût pimenté à la salive et aux autres fluides du corps.
Et vous ? 

Pseudo :Alianora
Âge : =D
Avez-vous lu le règlement? : =D
Et le contexte? : =D
Des questions ? Des remarques ? =D =D

L'avatar de votre personnage : Scott Eastwood


The Road so Far ...
La gentillesse et le don de soi sont les balises de la route du bonheur.

Il y a trente-huit ans de cela, la mère d'Irvin Willheart hurla à son mari qu'elle le détestait pour la forcer à accoucher d'une chose aussi lourde, grosse et très probablement hideuse. Il s'avéra qu'elle n'était pas très loin de la vérité, comme en convint le médecin, un homme dont le rêve était de réussir dans les spectacles d'humour. Ce fut ce même médecin qui vit grandir Irvin jusqu'à ce que le jeune homme entre à la fac et tout au long de sa vie, il n'aura de cesse de lui dire à quel point il était laid et devrait bientôt songer à la chirurgie esthétique. Sa famille était riche après tout et il avait de nombreuses compétences, dont médecin généraliste, médecin accoucheur et médecin chirurgien.
Notre enfant grandit donc avec ce poids au-dessus de la tête, car il allait très souvent voir le docteur. Casse-cou, il n'était jamais le dernier à tester ses pouvoirs, apparus très tôt. Sa mère, qui l'appelait « mon chaton » et de laquelle elle avait hérité le don de gènes félins, ne faisait rien pour ralentir ses pulsions aventurières.
Si le pouvoir qu'il avait hérité de son père ne se manifesta pas avant que ne le fassent les bourgeons de l'adolescence, l'homme eut également une lourde influence sur lui. Médecin oncologue, il voyait des choses difficiles tous les jours, mais savait bien gérer les gens. Il donna à son fils des valeurs fortes, comme l'implication de sa personne dans les problèmes des autres, la gentillesse constante et un calme impérieux constant.
Ces trois personnes ont été les fondatrices d'Irvin et il peut sembler tout naturel que le jeune homme s'engage dans la faculté de médecine de Modernis State à ses dix-huit ans. Et pas n'importe laquelle, bien sûr ! Petit détail qui peut avoir son importance : la famille Willheart roulait sur l'or depuis des générations (de médecins) maintenant, alors il intégra l'université la plus chère de la métropole.
Evidemment, son médecin voulut encore une fois le diriger vers la chirurgie esthétique, arguant qu'avec sa fortune familiale, Irvin n'avait pas à se taper ce faciès horrible toute sa vie. Bon, Irvin était déjà sorti avec quelques filles au lycée. Et puis, l'homme en question était en plein procès pour faux et usage de faux entre autres plaintes, alors il décida de ne pas plus l'écouter qu'auparavant. Il préférait croire sa mère qui lui répétait qu'il était magnifique. Du médecin charlatan, il retint une chose : son humour pouvait être bancal parfois, mais il savait globalement faire rire. Ajouter un peu de légèreté dans sa vie ne pouvait pas faire de mal.
Très rapidement, Irvin se fit une réputation de nounours protecteur, serviable, qui ne refusait jamais rien. Evidemment, de nombreuses filles se mirent à lui courir après, ainsi que des jeunes hommes, qu'Irvin fut forcé de repousser, mais toujours avec délicatesse et un câlin. Son charisme lui évitait de s'attirer les profiteurs et tout le monde pensait qu'il était très fort en combat, qu'il était une sorte de maître du calme qui pouvait briser un mur de briques avec un coup de tête. Alors, dès qu'une altercation éclatait quelque part, il se présentait et immédiatement, tout le monde se calmait.
Si Irvin fit l'expérience de la romance avec quelques jeunes femmes, dont la première fut en dernière année de lycée, il ne passa jamais à l'acte avant de rencontrer sa femme. Depuis ses seize ans, voyez-vous, Irvin avait des principes très clairs auxquels il refusait de déroger, quel que soit le prétexte. Des principes du genre : il ne faut faire de mal à personne et en aucun cas. Il ne faut jamais mentir ou tromper qui que ce soit. Et on ne fait pas l'amour à quelqu'un dont on n'est pas amoureux, ce qui peut tomber sous le sens si on n'y réfléchit un peu. Cela mit fin à toutes ses relations assez rapidement, car ces demoiselles semblaient ne pas apprécier d'être rejetées comme si elles étaient moches et puantes. C'est alors qu'Irvin croisa la route d'une magnifique vampire.

Leur première rencontre se déroula dans un petit café que fréquentaient nombre d'étudiants. Irvin était là, avec ses livres et son ordinateur portable, quand elle vint lui parler. Une petite heure après, elle le saignait à l'abri d'une ruelle. Groggy, il rentra dans son luxueux appartement étudiant et réfléchit à ce qui venait de se passer. Il s'était fait mordre par un vampire, alors il allait probablement en devenir un. Ce qui, étonnamment, ne l'inquiétait pas du tout.
Les jours passèrent et Irvin ne développa aucun symptôme vampirique. Une semaine entière s'écoula entre leurs deux rencontres, toutes deux fortuites et à des endroits bien différents. Ce fut donc au stade de Modernis State que Kim, puisque c'était son nom, comme il l'apprit cette fois, lui préleva une deuxième dose de sang. Cette fois-là, Irvin se laissa totalement faire, il en fut même très excité et honoré de pouvoir caresser du bout des doigts la peau d'une créature aussi enchanteresse.
Ce petit manège dura deux mois. Ils se voyaient régulièrement, se donnant rendez-vous. Irvin lui offrit sa virginité et des promesses (en plus de son sang). Et enfin, il la demanda en mariage. Bien sûr, il connaissait Kim un peu mieux maintenant, alors il ne fit pas l'erreur de lui présenter moins qu'un énorme diamant en guise de bague de fiançailles.
Toujours étudiant, Irvin se retrouva bientôt mari, père de famille pour sa plus grande joie et calice d'une vampire. Ses parents n'acceptèrent jamais totalement Kim, mais ils ne firent pas de scandale au mariage. Irvin réussit à combiner tous ces éléments de sa vie et devint médecin nutritionniste. Le numéro d'une ligne spéciale fut rapidement distribué au marché noir à destination des vampires qui voulaient des conseils. Il avait en effet constaté que les vampires étaient sujets à la sur-consommation de sang, tout comme les humains, et qu'un sang trop riche en acides gras pouvait faire gonfler leur bedaine.
Il acheta aussi une boutique de chocolats et de confiseries, parce que c'était son rêve d'enfant. Il engagea des gens au visage sympathique et facilement rieurs, qui marcheraient sur ses pas moraux.

En dix-neuf ans de mariage, Irvin tenta de faire basculer Kim du côté du bien, en dépit de sa tendance à sacrifier des êtres vivants au Diable. Mais il l'aimait et croyait en l'humanité de tout un chacun. Oui, même les vampires. Toujours il était gentil avec elle, peu exigeant et, ce qui lui plaisait beaucoup, extrêmement actif au lit. Il réussit à la faire participer à des activités bricolages dans des tenues qu'elle n'aurait jamais enfilées auparavant et se réjouit du moindre rire non machiavélique. Lui résista farouchement à l'attrait du mal, refusant de contredire ses principes fondamentaux. Kalem et Aless ne furent pas en reste non plus. Il les aima comme ses propres fils, et les aime toujours ainsi d'ailleurs. Toujours à leur proposer des activités, à les aider dans leurs devoirs, à les conseiller et les guider sur ce qui lui semblait être le droit chemin. Peu lui importait que le petit Kalem crie très fort pour avoir la poupée de son dessin animé préféré. Il ne l'aurait pas et il pouvait bien s'époumoner, Irvin continuait de lui sourire.
Et comme deux enfants ne lui suffisaient pas, il s'enticha du gosse Beackerman et l'emmena voir des courses de Monster Trucks. Ils firent aussi d'autres cools qu'Alaric n'aurait jamais proposé à son garçon.

Il y a un an, pourtant, il dérogea à l'un de ses fameux principes fondamentaux. Régulièrement, Irvin testait son sang à l'hôpital pour savoir s'il n'aurait pas attrapé l'Infection. Après tout, il travaillait au sein-même de l'hôpital, alors il pouvait par inadvertance entrer en contact avec du sang ou de la salive contaminée. Il s'avéra qu'un jour, le test ressortit positif. Trois fois. Il dut se rendre à l'évidence, il mettait sa femme en grand danger.
Immédiatement, il alla voir son avocat et présenta des papiers de divorce à Kim. Il ne fallait surtout pas tenter le Diable ! (Même si c'était courant pour la vampire.) Il vécut la première dispute de sa vie avec elle et elle n'était même pas réelle. Il inventa un gros mensonge, quelque chose d'égoïste et cruel, parce qu'il était certain qu'elle balayerait la vérité d'un geste de la main et commencerait à préparer un rituel. Or, Irvin refusait qu'une créature vivante meurt pour sa propre santé. Il prétexta donc qu'il ne supportait plus de vieillir à côté d'une statue figée dans le temps et emporta ses affaires déjà rassemblées dans un gros sac de sport.

Irvin prit un appartement, l'idée d'habiter seul dans une maison lui déplaisait trop. Il informa bien sûr ses fils qu'il restait leur père et qu'il pouvait lui demander de l'aide n'importe quand.
Pour ne pas avoir de comportement à risques, Irvin s'inscrivit dans un cercle d'infectés anonymes, réservé aux porteurs sains. Il y rencontra Anabelle, une jeune fille de dix-neuf ans qui se sentait très seule et avait manifestement besoin d'un soutien considérable. Irvin se plia aux désirs d'Anabelle, devenant son ami, puis son amant et enfin son mari. La jeune fille était un cas rare et l'Infection la détruisait petit à petit de l'intérieur, l'épuisant et affaiblissant sa capacité mémorielle, sa vue et son odorat. Il ne lui restait que quelques petites années à vivre, Irvin ne voyait pas de mal dans le fait de lui offrir un peu de bonheur. Ses parents n'approuvèrent pas plus cette union, soit dit en passant, puisque celle-ci était trop jeune !

Enfermé dans une relation de mensonges, Irvin aimerait tellement tout dire à Kim et exaucer son souhait, revenir à elle et recommencer leur vie de famille, dysfonctionnelle mais à laquelle il était tellement attaché.  

Petit détail, qui n'a pas une grande importance dans l'évolution d'Irvin mais qu'il est toujours utile de savoir : il est affilié à la famille Von Hochen de Gothik City. Lors d'un devoir sur la généalogie, au lycée, il découvrit que l'une des branches de sa famille, du côté de sa mère, avait un lien avec la mère du cousin du duc actuel Von Hochen. Ils sont  donc liés par le mariage et Irvin envoya une lettre par chouette blanche au château, qui fut ensuite redirigée au chef de famille. Quelle ne fut pas sa surprise lorsque, une semaine plus tard, il reçut la réponse du duc Luscka von Hochen en personne ! Afin de parfaire son devoir, Irvin lui posa quelques questions. Puis, comme ils s'entendaient bien, leur correspondance se poursuivit sur les ans. Aujourd'hui encore, Irvin envoie de temps à autre une longue lettre à son lointain cousin, pour lui faire part de tout ce qui lui est arrivé. Ces missives sont en quelque sorte son journal, son autobiographie épistolaire. Qui sait ? Cela servira peut-être un jour.




Picture
Un cœur tendre dans une carapace duveteuse

Un mètre quatre-vingt, quatre-vingt-sept kilos, Irvin est un bel homme, à la musculature discrète, forgée par des années de bricolage et une alimentation ultra-saine. Sportif sans trop en faire, notre homme à la peau légèrement hâlée par le soleil quotidien de Modernis State. Son visage rieur est rehaussé d'iris gris-bleu, assez foncés. Ses cheveux, souples et couleur miel foncé, sont souvent mi-longs et retenus en un chignon à la base de la nuque. Il lui arrive néanmoins de passer chez le coiffeur pour couper tout ça et repartir à zéro.
Irvin arbore un look sauvage, avec sa barbe au minimum de trois jours et bien souvent abondante. Ses gènes félins font pousser en même temps que sa barbe des vibrisses, qui le rendent très sensible du menton. Il repérera facilement une gifle avant qu'elle n'atteigne sa cible. Le problème étant qu'il n'a pas toujours la vitesse nécessaire pour l'esquiver…
Contrairement à son fils cadet, il tient du félin plutôt sa nonchalance et son élégance. Cela dit, il était exactement comme Aless lorsqu'il était plus jeune, alors il s'attend assez à ce que le jeune homme suive la même voie que lui de ce côté-là, bien qu'ils n'aient tous les deux aucun lien de sang.
Le reste de son corps n'est pas en reste au sujet de la pilosité. Son torse est abondamment velu, comme ses aisselles qu'il épile de temps à autre histoire de ne pas être trop dégoûtant et… Et bien tout le reste.
Végétarien depuis qu'il a quatorze ans, par choix moral, Irvin dégage une douce odeur un peu sucrée naturellement. Il met des produits parfumés discrets histoire de ne pas importuner Kim et, même s'il ne vit plus avec elle, il a conservé cette habitude. De plus, à cause de son régime alimentaire (et de son mode de vie ultra sain), il paraît beaucoup plus jeune qu'il ne l'est en réalité.
Son style vestimentaire est en accord avec le reste de sa personne. Il aime porter des chemises à carreaux, des débardeurs, des jeans et des bottes d'équitation. Il a constamment un cordon de cuir qui enserre de près son cou musclé, avec au bout une pièce d'argent Gothik percée. C'est joli et ça lui rappelle un peu l'histoire de sa famille. Il a également une belle collection de chapeaux de cow-boys, blancs, marrons, noirs, doux…
Chez lui, Irvin aime se balader torse nu, alors il y a des chances qu'en allant frapper à sa porte, vous le trouviez en sueur, un marteau à la main, et les pectoraux à l'air.
Naturellement charismatique, Irvin ne fait rien pour être effrayant. Il dégage une impression de solidité et de respect forcé, sans que l'on se sente jamais mal à l'aise en sa présence.  
Brain
Tends ta main, et tout ira bien

Irvin est un homme foncièrement bon et gentil. Parfois un peu niais aussi et il peut parfois se faire avoir, mais il impose assez le respect pour ne pas se faire dépouiller. Toujours souriant, aimable, poli et serviable, il n'est qu'amour. Il aime tout et tout le monde, mais plus particulièrement sa famille. Qu'Aless et Kalem ne soient pas ses enfants biologiques ne l'ennuit pas, bien au contraire ! Né avec un sexe indéterminé, il est devenu stérile et tous les traitements connus ne pourraient venir à bout de son problème. Alors, si Kim avait pu lui ramener un troisième bambin, voir un quatrième, il n'aurait été que joie, de nouveau.
Irvin est extrêmement attaché à toute forme de vie et plus particulièrement animale. Durant son enfance, il y avait toujours au moins deux animaux à la maison, que ce soit des chiens, des chats, des oiseaux ou son élevage de fourmis. Avec les Callahan, il s'est abstint de perpétrer cette habitude, par crainte que l'animal ne termine en sacrifice. Puis, s'étant aperçu que Kim s'était un peu radoucie avec les années, il osa investir dans un élevage de crevettes. Evidemment, tout le monde à la maison, sauf lui, y vit là une occasion de manger quelque chose d'exceptionnel. Il se battit avec hargne pour protéger ces petites bêtes. Un jour, pourtant, Kim décida d'adopter. Irvin y vit une lueur d'espoir pour la moralité en carton de sa femme, jusqu'à ce que celle-ci lui explique qu'elle voulait un chien pour éloigner les soupçons sur sa nature vampirique. La tentative se solda en catastrophe, car l'animal finit par se battre avec Aless, dont les gènes félins étaient incompatibles avec le pauvre animal (alors que ceux d'Irvin ne posaient en revanche aucun problème). Ils optèrent donc pour un chat, qu'il se mit à toujours surveiller s'il le pouvait et pour lequel il s'affolait dès qu'il ne le voyait pas rentrer à ses heures habituelles. L'animal survécut pourtant.
Féru d'ornithologie, Irvin tient des cahiers entiers de photos prises lui-même et de notes d'observation sur les volatiles qu'il peut croiser à Modernis State. Ces derniers temps, il a d'ailleurs repéré un pygargue qui est venu quelques fois.
Sa deuxième grande passion est pour les confiseries et le chocolat. Au grand dam du reste de sa famille d'ailleurs. Il s'assure que tous les ingrédients de ses produits soient sans danger et bons pour la santé, malgré leur nature.
Il aime aussi beaucoup bricoler, cherchant plus à se distraire plutôt qu'à produire quelque chose. Le bricolage est souvent son activité dominicale, qu'il adore partager avec sa femme.
Irvin est aussi un homme avec des principes et des phrases toutes faites. Il a tenté de les inculquer à ses enfants et espère bien qu'au moins Aless a retenu un peu de ses enseignements (déjà il boit du lait). Il ne soutient d'ailleurs pas l'activité de son plus jeune fils et n'a de cesse de lui répéter que s'il a vraiment besoin de gagner sa vie, il peut l'engager dans sa boutique.
Irvin s'étonne lui-même de s'être entiché de cette famille, que beaucoup décriraient comme odieuse, sans parler de son lien fort avec les Beackerman. Il faut croire qu'il est attiré par les cas désespérés. Et puis,il ne baissera jamais les bras. S'il parvient à faire des Callahan des gens bien comme il faut, gentils, attentionnés, généreux et sensibles, alors il pourra viser la paix dans le monde.

© Narja - Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Mercenaire
Messages : 163
Date d'inscription : 20/07/2015
Age : 55
Ville de résidence : the Cyber Junkyard
Emploi : Voleur/assassin/tourneur fraiseur
Race : Vampire

***
Relation avec les dragons: Étranger au Clan
Indice de badassitude: Aventurier occasionnel
Statut marital: Relation libre
MessageSujet: Re: Irvin Willheart, Je donne et tu reçois   Lun 14 Mar - 16:23


Bienvenue à toi, coupain !



x Bienvenue parmi nous, Irviiiiiiiiiin !

x Je te réserve un rp avec Caleb, avec Kim (obviously), avec Yris, avec Ulrick et avec Ash !

x Tu as passé le test d'admission avec brio ! Le staff est ravi de t'apprendre que tu fais désormais partie des nôtres, tu es le bienvenu ici à toute heure du jour ou de la nuit ~

x Tu devrais trouver ton avatar dans le bottin des avatars juste ici et si ce n'est pas le cas tu as le droit de nous taper sur les doigt – mais pas trop fort – pour nous rappeler de le faire !

x Tu peux aussi créer ta fiche de liens juste ici qui te servira aussi de journal de bord pour tenir tes rps au clair. Le modèle n'est pas obligatoire bien entendu mais il faut que ça reste lisible !

x Si le rang que les admins t'auront attribué avec beaucoup d'imagination ne te plaît pas, avertis nous par mp, on te le changera aussi sec ~

x Toutes les demandes de maison ou de lieu de travail s'effectueront par mp mais n'hésite pas, le staff ne mord pas et adore créer de sous-forums !

x Surtout, surtout, nous espérons que tu t'amuseras bien sur 3V !

 


© Narja - Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Irvin Willheart, Je donne et tu reçois
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'injustice me donne envie de frapper. (Lily-Ana)
» l'âne qui donne l'heure
» L'Amour donne des ailes, mais aucune leçon de vol! [PV Saï]
» Donne caniche 3 mois et demi
» [Donne] Une table bar, avec deux chaises pliantes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vampires vampires vampires : infection :: Train des Trois Cités :: Gare de Modernis State : développement :: * Fiches validées-