Vampires vampires vampires : infection
Tu veux un forum rpg avec des gens sympas ? Un forum où tu peux faire bouger l'intrigue ? Mais où t'es pas obligé ? Un forum où tu peux faire à peu près tout ce que tu veux ?
Alors rejoins-nous !=D
Jusqu'à la mi-juillet, tout personnage infecté pourra devenir plus tard un demi-dragon ! Profitez-en !


...
 
En ce moment, au musée de L'Etoile Rose, venez découvrir le plus gros rubis du monde des trois cités !

Partagez | 
 

 Le terrible Duc de Condé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Keeper of Keys
Messages : 10
Date d'inscription : 11/06/2016

***
Relation avec les dragons:
Indice de badassitude: Elite de la badasserie
Statut marital: Veuve Noire
MessageSujet: Le terrible Duc de Condé   Sam 11 Juin - 11:43

550 de large
Rozenish A. Condé

Identité
Prénoms et Nom : Rozenish April Condé
Ville de résidence :Gothik City
Âge : Huit mille cent soixante douze ans (Record du monde)
Titre/Surnom : Duc de Condé
Race : Vampire
Profession : Conseiller du Comte / Ministre des Finances
Don particulier : Silence : Le sujet peut provoquer une aphonie temporaire chez une personne en face de lui, de préférence bavarde, d'un simple geste de la main. Pratique quand on fréquente des nobles à longueur de temps.    
Et vous ?

Pseudo :A upendi
Âge : Où la passion est un fruit
Avez-vous lu le règlement? : Tout le monde est ravi
Et le contexte? : De cette folie
Des questions ? Des remarques ? Quand on danse toute la nuiiit

L'avatar de votre personnage : Kamijo


The Road so Far ...

Né d'une mère appartenant à la famille Comtale et d'un père noble, Rozen a reçu l'éducation la plus stricte possible dès le berceau et a appris à toujours faire passer son nom et l'honneur de sa famille avant tout. Sa mère fut une femme très aimante qui le choya autant qu'elle le put, mais son père, dès sa naissance, a été de plus en plus froid et terrible avec lui et leurs autres enfants. Aujourd'hui encore, il lui arrive de se demander si il était réellement désiré.

Ses parents étant toujours très occupés, en particulier sa mère, mais celle-ci réussit néanmoins à lui offrir de l'affection. À deux ans Rozen fut confié à un instructeur qu'il détesta dès le premier jour. Le vampire ne le complimentait jamais lorsqu'il faisait quelque chose de bien, considérant qu'il devait faire tout ce qu'il lui apprenait naturellement. Originellement droitier, Rozen se vit forcé d'apprendre à écrire de la main gauche. À cinq ans, il savait déjà jouer du piano, connaissait par cœur l'histoire de la famille Comtale, les noms de tous les nobles les plus importants, connaissait l'emplacement et l'utilité de tous les couverts sur la table Comtale et biens d'autres choses.
Son tuteur lui laissait à peine quelques heures pour dormir et se nourrir, mais il ne put jamais s’octroyer du temps libre afin d'aller s'amuser et se faire des amis. Il n'a été entouré que d'adultes pendant très longtemps et n'a commencé à avoir une vie sociale que lorsqu'il s'est engagé à l'armée, à vingt-trois ans.
Quelques années avant son départ, sa mère mit deux enfants au monde qu'il ne fut jamais capable d'aimer. Bien au contraire, il se mit à les haïr dès qu'il posa les yeux sur la chevelure sombre de son petit frère. Sa mère n'avait plus de temps pour lui quand lui en avait, trop occupée par les deux bambins. En même temps que la jalousie lui tordait les tripes à chaque fois qu'il entendait l'un des enfants rire, son père devint de plus en plus terrible et cruel, ne faisant qu'attirer le sentiment de haine qu'il éprouvait. Pour ne pas améliorer les choses, son petit frère, Taesch, se mit à l'aimer et à le suivre presque partout où il allait. L'aîné ne le supportait pas, il détestait cet enfant qui lui réclamait de l'affection et qui lui demander de s'occuper de lui avec un sourire innocent.
La situation se fit insupportable et il préféra s'enrôler pour fuir sa famille sans avoir à entacher son nom. Laissant les deux enfants entre les mains de ses parents, il n'avait pas à s'en occuper de toute façon.

Quand Rozen revint dix ans plus tard s'installer chez lui, il se rendit compte qu'il avait fait une grave erreur en laissant son frère et sa sœur seuls. Sa mère lui confia que les deux enfants étaient des bâtards de son amant, ce qui ne fit que confirmer ses doutes. Comment aurait-il pu en être autrement quand les deux bambins avaient les cheveux plus noirs qu'une nuit sans lune alors que leurs deux parents étaient d'un blond très clair ? Les pouvoirs de Taesch s'étaient manifestés tôt, trahissant le secret et rendant celui qu'ils croyaient être leur père furieux. Il se rendit compte du sérieux de la situation quand il comprit que son petit frère se faisait battre depuis déjà très longtemps. Il s'en voulut de ne jamais lui avoir accordé une embrassade, mais ses regrets s'évanouirent dès que Taesch eut l'audace de lui sourire et essayer de l'enlacer après qu'ils aient eu une discussion ensemble. Rozen était incapable de lui offrir de l'affection et c'est toujours le cas.

Bien qu'il soit écœuré par ce que faisait subir Tristan Condé à son petit frère, il ne fit rien pour changer quoi que ce soit. Il ne pouvait rien contre leur père, et ne pouvait prendre le risque de voir leur mère humiliée et salie si l'on apprenait qu'elle avait fauté.
Rozen ne fit rien et reprit sa vie et ses études, jusqu'au soir où il ne put ignorer les cris d'agonie de Taesch qui subissait une énième fois la colère de son père. Quand il arriva pour lui venir en aide, Tristan Condé venait de faire craquer la nuque de Vénus d'une telle force que sa sœur périt sans même pousser un cri. S'en fut trop pour lui, et Rozen tua cet homme qui n'avait jamais aimé aucun de ses enfants. Sa mère ne se remit jamais de la mort de sa fille et se suicida peu de temps après, inconsolable, lui laissant Taesch sur les bras. Rozen en voulut au monde entier, et à son frère en particulier, qu'il chassa de chez eux en lui ordonnant de disparaître dans la forêt et d'y rester. En plus d'être une abomination, tout était de sa faute. Il le voulait hors de sa vue, pour au moins quelques décennies.

Bien qu'il soit persuadé qu'il détestait son bâtard de frère, Rozen ne pouvait se résoudre à le laisser seul et décida d'aller le chercher dans la forêt une centaine d'années plus tard. Il y passa trois jours, avant de trouver Taesch. Il lui demanda de revenir à ses côtés, puis de devenir un assassin et servir le Comte afin de pouvoir garder sa place parmi les nobles, et donc rester près de lui. Il n'hésita pas à le laisser aux mains d'Yvan Nox von Dast. Il savait le vampire cruel, mais Taesch ne semblait pas qu'à être une marionnette entre les mains de tous. Heureusement, le cadet semble avoir pris un peu de caractère.
Les choses s'améliorèrent pour eux et les huit milles ans qui suivirent passèrent relativement vite. Rozen se maria sept fois mais ne fut jamais capable d'aimer qui que ce soit. Aujourd'hui, il fait toujours de son mieux pour éviter d'être dans la même pièce que Taesch et sert la famille Comtale envers laquelle il reste fidèle face à toutes les formes d'adversité.

Random facts :

Rozen est conseiller du Comte, ministre des finances mais aussi responsable de la sécurité intérieure de la ville. Il a un emploi du temps plus que surchargé mais comme il est très bien organisé et gère bien ses tâches, il arrive à avoir du temps pour lui.
Il est dit que Rozen aurait des doigts comme des serres, cette idée est due au fait qu'il garde ses ongles très longs.
Pendant une bataille, Rozen s'est fait éventrer et a perdu plusieurs mètres d'intestin. Miam.
Rozen a une taille si fine que qu'il pourrait presque en faire le tour avec les deux mains.
Il joue du piano depuis 8170 ans, il a arrêté de composer il y a deux-mille ans mais est toujours considéré comme l'un des meilleurs pianistes qui soient.
Il peut écrire de la main droite comme de la gauche.
Quand il faisait une erreur, répondait mal ou se tenait mal, son tuteur lui frappait les doigts de la main avec une règle en métal. Il avait toujours si mal à la fin de sa journée qu'il était incapable de garder les doigts tendus.
Il a longtemps porté ses cheveux très longs et ne les a que récemment coupés.
Il est si léger qu'une nuit, en pleine chasse alors qu'il soufflait un vent très fort, Rozen a failli s'envoler, littéralement. Et s'est fait entraîner par le blizzard glacial sur trois cents mètres avant de réussir à se rattraper.  
Bien qu'il ait son propre chez-lui, Rozen vit au château Von Dast et y a sa chambre.
L'une de ses plus grandes peurs serait de voir Taesch mourir (pour de bon) mais il ne l'a jamais dit à qui que ce soit.
La première et unique fois où il a enlacé son frère a été quand il l'a cru mort après l'avoir trouvé inconscient le jour où leur père a tué Vénus.
Il a éduqué le fils de Taesch, Clairisce Condé.



Picture
Bien qu'il soit officiellement le vampire le plus vieux du monde, Rozen ne ressemble pas à l'idée que l'on pourrait se faire d'un ancien âgé de plus de huit mille ans. Toujours aussi vigoureux et vif, il a de l'énergie à revendre et ne supporte pas de rester sans rien faire. Certains diront même qu'il en fait trop et qu'il finira bien par fatiguer un jour ou un autre. Mais ce n'est pas demain la veille.
En peinture comme  en vrai, Rozen est entouré d'une aura à la fois imposante et inquiétante qui force le respect, sinon la crainte. Le vampire est parfaitement conscient de l'effet qu'il a sur les autres, après tout il se voit tous les jours dans de nombreux miroirs depuis plus de huit millénaires.
Rozen est à la fois beau et effrayant. Son visage harmonieux encadré par une chevelure blond miel épaisse et coupée au-dessus des épaules n'est presque jamais illuminé par un sourire et ce qui en ressort sont ces deux orbes d'un bleu très clair, tirant sur le gris avec le temps, qui vous fixent. Si clairs d'ailleurs qu'on peut les voir plus facilement dans l'obscurité qu'aucune autre paire d'yeux, comme si ils projetaient eux-même une faible lumière.
Autrefois, et cela arrive encore de temps à autre, Rozen était souvent pris pour une femme à cause de ses traits fins et de son physique général. Bien qu'il soit grand, du haut de son mètre quatre-vingt trois, il est très maigre. Si la population vampirique ne doit même pas compter cent sujets obèses dans le monde entier, lui, fait partie des plus maigres. Il n'est pas squelettique, mais il lui faudrait prendre une quinzaine de kilos pour avoir l'air "en forme". Étant plus jeune, Rozen désespérait par sa taille fine et ses épaules étroites, et la perte de quelques mètres d'intestins lors d'une bataille, ainsi que quelques siècles de mode du corset, n'ont pas amélioré les choses pour lui. Ses jambes sont longues et fuselées, il peut d'ailleurs faire le tour d'une de ses cuisses avec ses mains.
Cette faible corpulence le fait paraître plus grand qu'il ne l'est et ne lui déplaît pas, bien au contraire. Rozen est ravi du corps qu'il a, puisqu'il correspond (en version un peu plus extrême) aux critères de beauté qu'on lui a presque toujours imposé dans son éducation et bien après. La seule chose qu'il ne supporte pas, c'est qu'on lui dise qu'il ressemble à une femme. Mais après avoir coupé ses cheveux qu'il a longtemps porté jusqu'aux reins et s'être un peu musclé à force d’entraînements intenses, on ne lui fait plus cette remarque.
Rozen tient plus que tout à son image, il est donc toujours très bien habillé à la mode de Gothik et tiré à quatre épingles. La seule chose qu'il laisse aller sont ses cheveux, qu'il aime garder décoiffés puisqu'il se trouve mieux avec sa tignasse légèrement ondulée que lissée. Il porte énormément de bijoux : des bagues à chaque doigt, des boucles d'oreilles, des ras-du-cou, colliers, bracelets, et il a même un piercing au téton gauche (mais ça c'est un secret). Comme beaucoup de nobles, il a un faible pour le cuir, mais aussi la fourrure et les capes. Sa garde-robe est immense et quasi monochrome, puisqu'il ne porte que du noir et du blanc, ainsi que du rouge sombre. Un peu de doré de temps en temps, rien de plus. Il a de longs doigts fins, qu'on assimile parfois à des griffes à cause de ses ongles longs et certains gestes qu'il fait.
Rozen a tendance à faire de grands gestes, surtout quand il s'emporte. Il peut aussi rester aussi immobile qu'une statue, mais ce n'est pas toujours bon signe pour tout le monde.
Malgré la crainte qu'il inspire chez certains, en particulier les serviteurs du château Von Dast, de son domaine et le reste de la plèbe, le Duc de Condé reste un être très désirable et il lui arrive souvent qu'un serviteur lui apporte un bouquet de roses qu'un petit noble ou un courageux bourgeois lui ait fait parvenir. Rozen, bien qu'il ne participe plus depuis longtemps aux orgies et soit de plus en plus pointilleux pour le choix de ses amants, aime plaire et se sentir désiré. Il dégage une délicate odeur de rose, puisqu'il prend des bains où il laisse macérer des pétales pendant plusieurs heures.
Il est aussi un bon soldat, particulièrement doué à l'escrime qu'il maîtrise parfaitement, il sait se battre avec une épée comme à mains nues.
Brain
Rozen est considéré comme un vampire implacable, effroyablement strict, froid, narcissique, hautain et obsédé par l'ordre, ce qui le décrit parfaitement dans les grandes lignes. Ayant été élevé en tant que noble, fils de la fille aînée du Comte Friedrich 1er, le vampire s'est très vite rentré dans la tête que tout autour de lui, lui compris, devait toujours être parfait afin de faire honneur à son nom. Il trouve toujours quelque chose à faire, ou à améliorer et est le roi de l'organisation. Il est considéré par la plupart comme difficile à approcher et il faut une patience d'ange pour pouvoir entrer dans ce que l'on pourrait appeler son « cercle », c'est-à-dire le peu de monde qu'il appellerait des amis, proches, et pour lesquels il a un peu de considération. Élevé dans le mépris des humains et de tout ce qui n'est pas noble en règle générale, Rozen n'a aucune pitié pour ces bipèdes au sang chaud et ne tolère que les hybrides parmi ses serviteurs. De toute manière, aucun humain normal ne pourrait survivre au rythme intense qu'il impose à ceux qui sont à ses ordres, puisque le vampire a horreur de se tourner les pouces et rester sans rien faire. Cela en va de même pour les serviteurs du château, et il leur trouve toujours quelque chose à faire pour améliorer les conditions de vie des Von Dast. Si l'édifice est toujours en si bon état et impeccablement propre et ordonné, c'est en grande partie grâce à lui. Il exige de tous ceux qui passent les portes du château Von Dast et de sa demeure d'être impeccable et de se tenir correctement, si ce n'est pas le cas, Rozen n'hésite pas à faire quitter les lieux immédiatement à quiconque pourrait faire honte à la famille Comtale.
Gothik City est connue pour être la ville restée figée dans le temps et le vampire ne pourrait vivre ailleurs pour cette raison. Il aime les traditions qui sont restées les mêmes pour la plupart et n'hésite pas à faire part des changements qui l'importunent au Comte ou à la Comtesse quand c'est le cas. Il adore l'art de la City et ne changerait son style de vie pour rien au monde. Des rumeurs ont longtemps circulé sur lui, le soupçonnant de vouloir renverser le pouvoir du Comte afin de prendre sa place, mais c'est l'une des rares choses qu'il ne voudrait jamais faire. Il a déjà bien assez de responsabilités et laisse avec plaisir le Comte supporter le fardeau que représente la City sur ses épaules. Sa place en tant que soutien et pilier de la famille Comtale est déjà suffisamment avantageuse. Rozen est resté riche, vit au Château, est connu de tout le monde et a accès au meilleur sang, inutile de vouloir plus.
Ayant toujours connu la richesse, l'opulence et le luxe, il ne peut vivre sans. Il fait venir le meilleur tailleur de la ville régulièrement pour ajouter plus de tenues à sa garde-robe impressionnante, a une collection de bijoux immense, et bien qu'il n'aime pas cela, pourrait s'offrir du chocolat presque tous les jours si il le souhaitait. Mais n'ayant jamais apprécié la nourriture humaine, il se contente d'en offrir de temps à autres à quelques uns de ses calices quand ceux-là font bien leur travail.
Si il y a une chose que le vampire adore, ce sont les roses. Rouges ou noires, il aime leur odeur et l'apparence de ces fleurs. Sa chambre en est toujours remplie et tous ceux qui souhaitent lui faire la cour lui en envoient régulièrement.
Rozen a conscience d'être une personne difficile, par son attitude et son incapacité à offrir de l'affection, et il a toujours été surpris de constater que sa cote de popularité n'a pas baissée.
Il a une aversion pour les canidés et les loups, sans aucun doute à cause de Taesch dont il ne supporte pas l'odeur de chien mouillé. Il fait tout pour éviter son frère, et quand ce n'est pas possible il n'hésite pas à user de son pouvoir pour ne pas avoir à l'entendre jusqu'à ce que celui-ci n'abandonne et quitte la pièce. Rozen n'a jamais pu mettre le doigt sur ce qu'il éprouvait pour lui, partagé entre la haine, le mépris et un semblant d'affection, il a arrêté de se poser la question il y a bien longtemps puisque tous les deux semblent s'être habitués à leur relation très particulière.

© Narja - Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Covered in Diamonds
Messages : 76
Date d'inscription : 19/07/2015
Age : 50
Ville de résidence : Modernis State
Emploi : Vendeuse/Voleuse
Race : Vampire

***
Relation avec les dragons: Draggelin
Indice de badassitude: Patate de canapé
Statut marital: Liiiibre
MessageSujet: Re: Le terrible Duc de Condé   Sam 11 Juin - 16:58


Bienvenue à toi, coupain !



x Bienvenue parmi nous, Rozenish April Condé !

x Tu as passé le test d'admission avec brio ! Le staff est ravi de t'apprendre que tu fais désormais partie des nôtres, tu es le bienvenu ici à toute heure du jour ou de la nuit ~

x J'aime beaucoup le côté "j'aime pas mon frère mais quand même" et évidemment sa droiture exceptionnelle. Il mérite une tasse "Best Man of the Millenium" pour toutes les charges qu'il endosse !

x Tu devrais trouver ton avatar dans le bottin des avatars juste ici et si ce n'est pas le cas tu as le droit de nous taper sur les doigt – mais pas trop fort – pour nous rappeler de le faire !

x Tu peux aussi créer ta fiche de liens juste ici qui te servira aussi de journal de bord pour tenir tes rps au clair. Le modèle n'est pas obligatoire bien entendu mais il faut que ça reste lisible !

x Si le rang que les admins t'auront attribué avec beaucoup d'imagination ne te plaît pas, avertis nous par mp, on te le changera aussi sec ~

x N'oublie pas de remplir ton profil et ta fiche de patient pour venir vite t'amuser avec nous ♥

x Toutes les demandes de maison ou de lieu de travail s'effectueront par mp mais n'hésite pas, le staff ne mord pas et adore créer de sous-forums !

x Surtout, surtout, nous espérons que tu t'amuseras bien sur 3V !

 


© Narja - Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Le terrible Duc de Condé
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Alpha Condé élut président de Guinée
» Dans la jungle, terrible jungle [pv Elkim]
» Un terrible secret à avouer...
» Dans la forêt, terrible forêt... [pv Lou]
» Il n'y a rien de plus terrible qu'un roi en colère et rien de pire que d'en être l'objet [Evangeline - Guillaume]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vampires vampires vampires : infection :: Train des Trois Cités :: Gare de Modernis State : développement :: * Fiches validées-