Vampires vampires vampires : infection
Tu veux un forum rpg avec des gens sympas ? Un forum où tu peux faire bouger l'intrigue ? Mais où t'es pas obligé ? Un forum où tu peux faire à peu près tout ce que tu veux ?
Alors rejoins-nous !=D
Jusqu'à la mi-juillet, tout personnage infecté pourra devenir plus tard un demi-dragon ! Profitez-en !


...
 
En ce moment, au musée de L'Etoile Rose, venez découvrir le plus gros rubis du monde des trois cités !

Partagez | 
 

 Viktorr Hell, la science divine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
God's Scientist
Messages : 15
Date d'inscription : 02/11/2015

***
Relation avec les dragons: Étranger au Clan
Indice de badassitude: Personne lambda
Statut marital: Liiiibre
MessageSujet: Viktorr Hell, la science divine   Lun 2 Nov - 10:37

550 de large
Viktorr Hell

Identité
Prénoms et Nom : Viktorr Hell
Ville de résidence :Cyber Junkyard
Âge : 24 ans
Titre/Surnom : Maître, Professeur, Vikty...
Race : hybride
Profession : Scientifique
Don particulier : Rising Permet de créer des morts-vivants dévoués qui ont, la plupart du temps, une date de péremption. Il arrive cependant que certains résistent très longtemps, mais il consomment en permanence l'énergie de leur créateur.
Et vous ?

Pseudo :Lili
Âge : 28 ans
Avez-vous lu le règlement? : OUI
Et le contexte? : OUIIIIII
Des questions ? Des remarques ? NOOOOOOOOOOON

L'avatar de votre personnage : Robin Lord Taylor dans Gotham


The Road so Far ...
Pour voir le futur, il faut regarder derrière soi avec les bonnes lunettes.

La famille. En voilà un concept qui a son importance dans l'histoire de Viktorr. Le passé de ses ancêtres l'a forgé de bout en bout, bien qu'il ait probablement déformé quelques détails de la réalité.

Les parents de Viktorr se nommaient Jeremiah Hell et Anzhelina Kristoveski, tous deux issus de lignées qui ont marqué la Cyber Junkyard. La famille Hell est célèbre pour avoir donné naissance à une espèce de Messie, messager de Dieu, qui éliminait les vampires à tour de bras. Une sorte de super-héros auprès de la plupart des humains. Il finit très mal. La famille Kristoveski de la Cyber Junkyard (parce qu'il existe aussi des Kristoveski à Gothik City, la branche originelle), est très fier du premier portant ce nom à avoir foulé le sol instable de la Décharge. Scientifique de renom – du moins au sein de la famille – il s'était rendu maître dans la création de créatures hybrides en laboratoire et la modification des corps.
Etonnant que Jeremiah et Anzhelina se soient trouvés, mais l'amour n'a pas de frontière. Leur seul enfant fut le petit Viktorr, bercé toute son enfance par les histoires incroyables des deux côtés de son héritage. Il est donc tout naturel qu'il ait développé, d'une part, une passion sans bornes pour le culte de Dieu et la purification par le feu ; d'autre part une vénération pour la science et ses avancées incroyables, en particulier quand ces avancées n'en sont qu'au stade expérimental.
Elevé dans la Cyber Junkyard, berceau du bizarre, du renouveau et de l'audace, Viktorr connu comme tous les enfants de la ville la douleur de la perte d'un parent. Jeremiah, humain de son état, se fit enlever par une bande de vampires qui passait dans le coin et mourut probablement d'anémie. En tout cas, on n'entendit plus parler de lui. A partir de l'âge de sept ans, donc, Viktorr se concentra d'avantage sur la science, bien qu'il n'oublia jamais Dieu et sa puissance punitive.

Quand il eut dix-huit ans, Anzhelina estima certainement qu'il était plus que temps pour son rejeton de voler de ses propres ailes. Elle le précipita donc par la fenêtre du dernier étage de leur tour, suivi de sa valise contenant la plupart de ses affaires. Fort heureusement pour lui, une chute de cinquante mètres lui laissait tout juste le temps de se prévenir des désagréments évidents de l'impact. Il projeta la force de son pouvoir dans les environs et, par chance, il se trouva un cadavre tout frais sous lui pour le rattraper dans ses bras. C'était son premier zombie aussi bien réussi, il le nomma Adam et décida de le garder avec lui.
Viktorr et Adam – qui portait la lourde valise de son maître – errèrent plusieurs jours dans le paysage chaotique de la Cyber Junkyard. Jamais l'hybride ne perdit de sa bonne humeur, persuadé que Dieu allait le guider vers son destin ou qu’immanquablement, il trouverait une solution grâce à son esprit scientifique héréditaire. Que ce soit l'un ou l'autre, Viktorr tomba dans Rubbish, le coin des scientifiques fous de la Junkyard. Lui et Adam ne mirent pas de temps à trouver quelqu'un pour les héberger et les mettre au travail.
Au début, Adam ne servit qu'à soulager Viktorr le soir, quand il revenait de son apprentissage. Un petit massage, une soupe aux vers bien tiède, une discussion pas très animée… Adam était un véritable réconfort pour Viktorr. Ce dernier s'occupait d'assister le professeur Ein, vampire aux ambitions démesurées qui projetait de devenir tellement géant qu'il pourrait prendre le monde au creux de sa main. Une idée qui plaisait beaucoup à l'apprenti scientifique, bien que son esprit soit occupé par d'autres objectifs, plus triviaux. Lui voulait atteindre le même objectif que ses ancêtres de renom : la perfection. La perfection scientifique et morale. Changer les corps, changer le monde, pour que tout le monde soit heureux. La première étape consistait à se changer lui-même, il devait servir de brouillon. Ensuite, il devrait trouver un moyen de peupler le monde d'hybrides, et uniquement d'hybrides. Une affaire difficile, quand on sait que deux hybrides qui s'accouplent ne donneront jamais un autre hybride. Un premier obstacle à résoudre, donc, mais rien n'aurait pu entamer la bonne humeur de Viktorr, nous l'avons déjà dit.

Avec l'aide du professeur Ein, Viktor commença quelques opérations faciales destinées à faire de lui un meilleur hybride (cf description physique). Quelques années plus tard, le mentor devait atteindre son but. Du moins le croyait-il. Persuadé de son résultat, il décida d'être lui même le cobaye de sa première tentative. Viktorr, médusé par tant d'intelligence, le regarda enfler, enfler et encore enfler. Jusqu'à éclater, répandant des morceaux de lui dans tout le laboratoire. Bien sûr, il était impossible qu'il redevienne entier. Mais l'hybride se consola en se disant qu'il avait hérité du laboratoire, puisque personne d'autre ne viendrait le réclamer.
Adam devint donc son assistant et Viktorr se jura de ne pas faire la même erreur que son mentor. Ne jamais être le premier cobaye. Voilà une bonne règle. Après tout, s'il mourait, il deviendrait impossible de poursuivre les expériences.

Dans son petit laboratoire, Viktorr commença à expérimenter sur tous les vampires et les humains qu'Adam croisait pendant ses petites balades et qu'il voulait bien lui ramener. Jusqu'ici, rien de bien concluant n'arriva, mais notre hybride ne perd pas espoir. Au moins, il a réussi à en convaincre quelques-uns que Dieu veillait sur l'imperfection du monde, en attendant que ses créations s'élèvent d'elles mêmes à un stade supérieur. Et sinon, il les purifiait avec un bon bûcher, qui réchauffe aussi bien la chair que les âmes. Et toujours dans la bonne humeur !



Picture
Cessez de juger par l'apparence, jugez selon Pi.

Physiquement, Viktorr est un canon de beauté. Enfin, la beauté, c'est subjectif. L'important, c'est surtout d'avoir un corps pratique. Comme il en était ainsi pour ses deux parents, Viktorr est quelqu'un de petit. Il n'a jamais dépassé le mètre quarante-deux et il espère que ça restera comme ça. C'est bien pratique d'être minuscule, ça facilite la survie. Et pour tout ce qui nécessite d'être grand, il a Adam et ses deux mètres un de haut.

Enfant que l'on disait adorable, adolescent pas trop détruit par la puberté selon les dires du voisinage, jeune homme équilibré,Viktorr ne s'est jamais plu. Du coup, il a profité allègrement d'avoir un vampire scientifique comme maître pour l'aider à devenir plus beau et surtout plus fonctionnel.
Un plus gros nez, d'abord, pour mieux sentir les choses et en particulier les abstraites, comme le danger ou la beauté. Ses yeux, d'un bleu myosotis chatoyant absolument inutile, ont un contrôle de la pupille absolu. Elle peut devenir si minuscule qu'elle semble avoir disparu totalement, ne laissant que deux orbes clairs fascinants. Ou, au contraire, s'élargir au point que l'iris devient quasi-invisible.  Sa dentition, beaucoup trop humaine à son goût, fut remplacée par celle d'un vampire en pleine santé, avec des crocs bien tranchants. Ses cheveux, ondulés, blonds et flottant librement dans le vent, devinrent noirs et plaqués sur son crâne, sécrétant naturellement une substance gélatineuse les obligeant à rester en place. Beaucoup plus pratique, donc.
Il n'a en revanche pas touché à son teint, extrêmement pâle, mais pour une question purement esthétique cette fois. La pâleur maladive a un petit quelque chose d'imparfait qui rend le tout parfait.

L'allure général de Viktorr, quand on ne voit qu'une silhouette se rapprochant dans les ombres, est assez effrayantes. Le dos légèrement voûté quand il se déplace, il traîne des pieds et balance ses bras de gauche à droite, comme un balancier d'horloge. La raison est que la première fois qu'il est tombé de la fenêtre de chez lui, il était trop jeune pour faire revivre un mort et le sauver. Il peut toutefois se tenir debout et bien droit, du moment qu'il est immobile.
Il aurait bien changé cela durant ses opérations avec le professeur Ein, mais d'après ce dernier, il en serait très probablement mort. Viktorr n'étant pas si téméraire, il a donc préféré laisser ça de côté. Pour l'instant.
Heureusement, la peur disparaît dès que Viktorr apparaît dans la lumière, son sourire absolument charmant vissé sur ses lèvres fines étirées jusqu'au craquèlement, dévoilant ses dents mal alignées et ses crocs de vampire.

Son style vestimentaire était, avant d'être expulsé de chez sa mère, absolument banal et sans intérêt. Des vêtements troués, plus ou moins chauds, usés jusqu'à la corde et sans aucune logique ni accord entre les couleurs. Pendant son apprentissage, il pouvait cacher cela sous sa blouse de scientifique reconnu, mais ça grattait parfois. Le véritable « lui » apparut quand mourut le professeur Ein. Viktorr ne s'appropria pas seulement le laboratoire du vampire à la violente fin, il entreprit également de se léguer ses affaires. Il se trouve que le professeur avait de bien belles affaires, du style Gothik, un vampire d'apparence traditionnelle. Beaux tissus, épingles avec pierres précieuses, boutons en or, manteaux élégants, chaussures de cuir ciré et gants de soie… Tout cela, rien que pour lui. Bien sûr, il n'oublie jamais de porter sa blouse pendant ses expériences, il ne faudrait pas tâcher ses belles possessions.

Accessoiriser a une importance capitale pour Viktorr, mais pas d'un point de vue esthétique. Tout a une utilité, à commencer par ses lunettes. Rondes et complètement noires de l'extérieur, elles permettent à celui qui les porte de voir autre chose que la simple réalité. Ces lunettes permettent de voir la beauté intérieure. Enfin, sous les vêtements. Oui, Viktorr peut voir les gens tout nus rien qu'en se promenant au milieu d'eux. Parfois, c'est agréable et d'autres fois… Beaucoup, beaucoup moins.
Il possède ainsi divers bijoux-gadgets discrets qui lui facilitent la vie, parce qu'il ne peut pas envoyer Adam lui sélectionner les meilleurs pièces manquantes à ses expériences chez les dealers de la Place. Et quand on est un hybride, il faut bien se protéger, surtout quand on a des objectifs aussi importants pour le monde.
Brain
Et le Messie croissait en sagesse, en âge et en grâce, devant Dieu et devant les hommes. Surtout les hybrides.

Viktorr est un homme simple, de prime abord. Il mange ce qu'il trouve, dort où il peut, est très peu matérialiste et se contentera bien de la plus simple et naïve des romances, pourvu qu'on lui en laisse l'occasion. Le problème, voyez-vous, c'est qu'il est un scientifique. Et un scientifique, surtout aussi acharné et passionné que lui, ne peut pas être simple. Il aime agrémenter sa vie de gadgets, il aime trouver LA pièce qu'il lui faut ou LE cobaye idéal, même si c'est une montagne de muscles prêt à en découdre. Il s'acharne sur ses expériences jusqu'à être satisfait ou tomber évanoui d'inanition. Heureusement, Adam est là pour veiller sur lui et lui rapporter ce qu'il veut, le protéger de ses imprudences. Oui, Adam est vraiment un type bien. Mort, mais bien.

Viktorr n'est pas seulement un scientifique. Aussi incroyablement contradictoire que cela puisse paraître, il est aussi très pieux. Du moins, il croit dur comme fer en l'existence d'un dieu créateur. Il veut l'aider, l'imiter, sans jamais espérer l'égaler (attention, faudrait pas voir à blasphémer non plus). Il ne se trimballe pas des croix tout le temps (juste une gigantesque dans son salon), il ne prie que quand il en ressent le besoin et ne va pas à l'église (il déplore d'ailleurs l'absence de telles structures dans la Cyber Junkyard). Sa foi est tout entière dirigée vers l'amélioration des créations de Dieu. Est-ce que c'est aller contre Sa volonté ? Pas du tout ! L'Histoire est témoin des changements et des évolutions des humains et des vampires (enfin surtout les humains) ! Pourquoi ne pas donner un petit coup de pouce à tout ça, parce qu'il est clair que Dieu attend la sublimation de ses créations. Comme il est évident que l'hybride est la nature parfaite de cette sublimation, puisque, s'il n'y avait plus que des hybrides, la guerre entre vampires et humains cesserait immédiatement.

Viktorr a aussi hérité un trait de caractère de sa mère assez… Envahissant. Il aime reluquer, fantasmer… Surprendre les gens pendant qu'ils prennent leur douche et en conserver d'agréables souvenirs pour… plus tard. Il rêve d'être un jour le héros qui sauvera la belle demoiselle, le scientifique aimé pour son intelligence, la superstar du quotient intellectuel, avec toutes les belles personnes de ce monde à ses pieds ! Il rêve de séduire l'hybride le/la plus joli(e) du monde ! …
Oui, il rêve. Mais il n'est JAMAIS passé à l'acte. Pas le temps, pas l'opportunité. Il a eu un peu de succès, pendant son adolescence et un peu avant son départ forcé mais il faut avouer que c'est un vrai trouillard. Oui, c'est cela. Un pervers timide.

La grande question qui reste est : Viktorr est-il un scientifique diabolique ? Méchant ? Machiavélique ?
Diabolique, certainement pas, en tout cas. Ce serait contre sa religieux. Méchant ? Pas exactement, il n'agit que pour un but commun, les notions de Bien ou de Mal n'ont pas leur place dans le Grand Tout. Pas à la minuscule échelle de ses recherches en tout cas. En revanche, la foi en Dieu, ça c'est important. Machiavélique, alors ? Oui, il essaie en tout cas. Viktorr n'a peut être pas toute l'intelligence nécessaire pour mériter ce trait de caractère, mais tout ce qu'il fait, il le fait avec une arrière pensée.

Et les vampires dans tout ça ? Il ne va pas leur faire la chasse, d'abord parce qu'il est trop faible mais… Non, vraiment, ce n'est pas la raison principale. Disons simplement que ce sont des âmes égarées, qui n'attendent que son action qui les fera devenir hybrides. Par contre, s'il y en a un qui essaie de lui sucer le sang (ça arrive plus souvent qu'on pourrait le croire), il… Bah, il peut toujours essayer de compter sur Adam.
Et le virus ? Oh, il en a vaguement entendu parler, mais ça ne le concerne pas vraiment. Tout le monde s'en fout dans la Junkyard, le pourcentage d'infectés étant risible au plus haut point. Et les hybrides comme lui, alors là… Ne sont-ils pas la race parfaite ? S'il fallait une preuve de cela, en voilà une !

© Narja - Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Mercenaire
Messages : 163
Date d'inscription : 20/07/2015
Age : 55
Ville de résidence : the Cyber Junkyard
Emploi : Voleur/assassin/tourneur fraiseur
Race : Vampire

***
Relation avec les dragons: Étranger au Clan
Indice de badassitude: Aventurier occasionnel
Statut marital: Relation libre
MessageSujet: Re: Viktorr Hell, la science divine   Lun 2 Nov - 17:37


Bienvenue à toi, coupain !



x Bienvenue parmi nous, Viktorrrrrrrrrrrrrr !

x Tu as passé le test d'admission avec brio ! Le staff est ravi de t'apprendre que tu fais désormais partie des nôtres, tu es le bienvenu ici à toute heure du jour ou de la nuit ~

x Tu devrais trouver ton avatar dans le bottin des avatars juste ici et si ce n'est pas le cas tu as le droit de nous taper sur les doigt – mais pas trop fort – pour nous rappeler de le faire !

x Tu peux aussi créer ta fiche de liens juste ici qui te servira aussi de journal de bord pour tenir tes rps au clair. Le modèle n'est pas obligatoire bien entendu mais il faut que ça reste lisible !

x Si le rang que les admins t'auront attribué avec beaucoup d'imagination ne te plaît pas, avertis nous par mp, on te le changera aussi sec ~

x Toutes les demandes de maison ou de lieu de travail s'effectueront par mp mais n'hésite pas, le staff ne mord pas et adore créer de sous-forums !

x Surtout, surtout, nous espérons que tu t'amuseras bien sur 3V !

 


© Narja - Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Viktorr Hell, la science divine
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Welcome in Hell... [Ali & Ysi ]
» Kurai Hoshi, La lame divine / Kurama, le roi rouge
» Effondrement de l'école ''Grace Divine''Canapé Vert
» 05. What the hell are you waiting for.
» Welcome Hell

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vampires vampires vampires : infection :: Train des Trois Cités :: Gare de Modernis State : développement :: * Fiches validées-