Vampires vampires vampires : infection
Tu veux un forum rpg avec des gens sympas ? Un forum où tu peux faire bouger l'intrigue ? Mais où t'es pas obligé ? Un forum où tu peux faire à peu près tout ce que tu veux ?
Alors rejoins-nous !=D
Jusqu'à la mi-juillet, tout personnage infecté pourra devenir plus tard un demi-dragon ! Profitez-en !


...
 
En ce moment, au musée de L'Etoile Rose, venez découvrir le plus gros rubis du monde des trois cités !

Partagez | 
 

 It's a brand new song

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Young Forever
Messages : 33
Date d'inscription : 16/02/2016

***
Relation avec les dragons: Étranger au Clan
Indice de badassitude: Aventurier occasionnel
Statut marital: Mon cœur est pris
MessageSujet: Re: It's a brand new song   Mar 29 Mar - 10:48

S
on sourire fondit comme de la neige Gothik en plein soleil Modernis lorsque Ash l'obligea à lâcher la patte de Jonhson. Mais enfin… ? A cet instant, la tête du cafard géant se renversa en arrière, comme un distributeur de bonbons Pazz. Julian lâcha un cri d'horreur, avant de voir qu'il ne s'agissait en réalité que d'un costume, avec un homme dedans. Rassuré que finalement Jonhson ne soit pas malade, il était quand même déçu que son ami ne soit pas à Modernis State. Il se fit aussi enguirlander et Ash lui pressa le visage entre ses grandes mains pour lui expliquer certaines choses. Alors c'était comme ça ? Pressé que son ami le libère, il hocha vivement la tête et se massa les joues alors que Caem lui précisait qu'ils seraient séparés s'il se faisait encore toucher par un monstre. Oh non ! Il ne permettrait jamais ça !

Après quoi, ils se rendirent jusqu'à un stand de vente d'armes et Julian laissa ses deux amis choisir en premier. Il était un peu perplexe devant le choix qui leur était offert. Où étaient les pistolets-lasers, les tronçonneuses portatives, les lance-disques et les massues à pointes ? Merde, ce stand était naze ! Comment étaient-ils censés survivre ? Sans grande conviction, il finit par prendre un uzi en plastique orange.
L'humeur de Julian remonta subitement lorsqu'ils se retrouvèrent tout à l'avant d'un train-fantôme. Trop cool ! Il adorait les trains-fantômes ! Enfin, il avait essayé une fois et il n'en retirait que des bons souvenirs. Il déplora un peu de ne pas être à la place de Ash et lui jeta un bref regard d'envie. Oh, mais celui-ci ne semblait pas très bien. Est-ce qu'il allait vomir ? Mais ils n'avaient même pas mangé de barbe à papa ou de pomme d'amour ! Ni même de frites !
Le train commença à avancer en grinçant sur les rails et ils furent rapidement plongés dans le noir. Le seul éclairage venait de quelques petites lampes, rouges pour la plupart, qui éclairaient des tableaux terrifiants. Julian était tout heureux et il fixait, fasciné, chaque costume, chaque pièce de carton et chaque automate avec un ravissement qui frisait le dérangement.
Quelques types déguisés en zombies essayèrent bien de lui faire peur en se précipitant au-dessus de lui, les doigts en crochets, mais Julian, qui avait gardé son uzi dans les mains, lui décocha une munition dans le nez et il battit en retraite.

Quelques minutes plus tard, une bande-son diffusait un concert de bêlements qui donnait l'impression qu'un troupeau se rapprochait. Ou plutôt que le train avançait en direction d'une bande de moutons. A côté de lui, il sentit Ash se crisper et un vieux souvenir, très drôle, lui revint en mémoire. Il prépara son arme.
Le train avança au milieu de moutons automates, disposés de chaque côté des rails. Malgré leur apparence effrayante et délabrée, Ju n'avait pas peur. A côté des lapins de la Cyber Junkyard, ce n'était pas grand-chose. Au fur et à mesure, le nombre de moutons augmentait. Et puis, ils se stoppèrent, au milieu d'un troupeau. Il y en avait sur les côtés et devant. Quelques automates claquaient leurs dents factices tout près du train. Okay. C'était parti. Il commença à tirer sur les robots qui leur bloquaient le chemin. Pas question de laisser Ash mourir de peur !
Quand il n'eut plus de munition, les moutons avaient été dégagés de la voie et le train repartit. Un message pressant résonna au-dessus de leur tête :

« Vous êtes priés de ne pas utiliser vos armes à l'intérieur des attractions, merci ! »

Julian haussa les épaules. Ils ne pouvaient pas les mettre dans l'ambiance pour ensuite exiger d'eux qu'ils ne se défendent pas, ça n'avait aucun sens.

« Si c'était à refaire, je ferais la même chose ! »
clama-t-il sur un ton féroce.

Le reste du train-fantôme ne parut pas si effrayant après le troupeau de mouton. Julian passa plus de temps à rire qu'à crier de peur. Il s'était vraiment attendu à se pisser dessus de peur, mais quand on avait vécu des années à la Junkyard, ces monstres étaient plutôt blasants.

« Il vous reste cinq minutes d'horreeeeeeuuuuuuuur ! »

Julian s'installa confortablement dans le fond de son siège, les bras croisés, détendu du slip. Un sourire narquois étira ses lèvres tandis qu'ils s'enfonçaient dans un long tunnel obscur. Cette fois il n'y avait aucune lumière. Pff, le noir, c'était ça leur horreur ? Franchement…
Un faible halo apparut au loin. Quand ils se rapprochèrent, Julian reconnut un zombie-rockeur éclairé par un spot bleu. Une nuée de chauve-souris factices remuèrent l'air au-dessus de leurs têtes. Un cri perçant résonna dans le tunnel. Lorsqu'ils arrivèrent devant le rockeur, celui-ci fracassa sa guitare électrique sur le sol. Julian hurla de terreur, d'une voix suraiguë, qui dût faire sursauter plus d'un voyageur du train. En larmes, il s'accrocha à Ash, plongeant la tête sur son bras.

« Non, non, non, c'est trop horrible, je veux pas voir ça ! »

Ces gens étaient des monstres.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Boss des Sucreries
Messages : 47
Date d'inscription : 20/11/2015
Age : 35
Ville de résidence : Modernis State
Emploi : Photographe de mode
Race : Hybride

***
Relation avec les dragons: Étranger au Clan
Indice de badassitude: Aventurier occasionnel
Statut marital: En couple
MessageSujet: Re: It's a brand new song   Lun 4 Avr - 13:53



Julian Ring x Ashenlil Queen x Caem Bluebird

En regardant ses deux amis, il se dit qu'il n'avait aucune putain d'idée sur la façon dont Julian allait se débrouiller pour séduire Caem. Okay, ils étaient tous les deux un peu … carrément à part. Ash était le plus normal d'eux trois et il était un mec embourbé dans une situation amoureuse bancale, une histoire de mafia et qui jouait toujours aux jeux vidéos en pyjama lapin à trente quatre ans. Son regard essaya de scanner Ju et il fit une petite moue. La curiosité allait le tuer !
Déglutissant, il se rendit compte que ce n'était pas le plus bizarre d'imaginer Julian séduire Caem. Il arrivait à peine à les imaginer en couple, de façon complètement réelle. Comment est-ce que la bouche de Julian pourrait embrasser celle de Caem, cette bouche qui était toujours en train de lui demander plus de pâtes ou de chantilly et qui faisait cette moue adorable quand il n'avait pas ce qu'il voulait. Aaaarh, il avait vraiment du mal à imaginer que Caem n'était plus un enfant. Il avait dix-neuf ans !
Il se secoua les puces et attrapa le charmant fusil en plastique que le vendeur lui tendait, avec ses recharges. Elles étaient en plastique jaune, assez voyant et étaient équipées de ventouse sur le bout. C'était quand même vachement rigolo de voir ça comme ça. Il devrait amener ses sœurs et son seul et unique beau-frère ici à un moment. Il était particulièrement content que NaNa se soit trouvé un fiancé, il commençait à désespéré d'être le seul homme aux réunions de famille. Heureusement, son père était toujours présent.
Son regard se balada sur les autres gens du parc. La plupart avaient l'air de bien s'amuser même s'ils ressemblaient tous à des zombies. En regardant ses propres mains, il constata que tout le monde avait l'air fatigué et pâle dans cette lumière étrange qui baignait le parc. D'ici, il voyait des gens prendre leur pause en fumant à l’extérieur du parc. Un zombie et un fantôme étaient en train de discuter non loin d'eux.
En déglutissant, il arma son fusil, rangea les cartouches et hocha la tête aux instructions du jeune homme en face de lui. La moitié du visage lui ''manquait'' et il sourit doucement alors que la diode de son œil droit clignotait de temps en temps. Heureusement, Ash avait un calme olympien en ce qui concernait les trucs d'horreur. Sauf … eh bien les moutons mais les chances d'en croiser ici étaient nulles. Il l'espérait du moins.
Son téléphone vibra à ce moment et il soupira. Non, il n'allait pas laisser ses relations gâcher sa journée. Il l'éteignit avant de le remettre dans sa poche de derrière, à droite, et se fit craquer le cou et les doigts. Il avait bien l'intention de ne pas se faire prendre alors ils auraient intérêt à faire les choses bien. Julian avait déjà perdu une diode, donc en cas de problème, il se sacrifierait forcément pour qu'il n'aille pas seul dans le labyrinthe.
Ils passèrent devant un stand qui vendait à manger et qui s’appelait ''La buvette de l'Inquisition de l'Horreur'' et Ash se dit qu'ils pourraient toujours se poser et manger un peu plus tard. Il y avait apparemment un espace détente au centre du parc.
Ils arrivèrent bientôt aux montagnes russes et Ash s'assit entre eux deux. Il se doutait que Julian aurait bien voulu être à côté de Caem mais de toute façon, il aurait sans doute plus peur que le jeune  hybride. Si Caem était un peu parano et flippette en réalité, dès qu'il savait qu'il ne risquait rien, il se détendait et ne craignait rien au monde.
Quand le haut parleur se déclencha, Ash se crispa. Bon, il était déjà crispé à cause du peu de place qu'il avait mais putain de bordel de merde de putain, qu'est-ce qu'il avait fait pour se retrouver dans cette situation ? Pourquoi diable la vie la haïssait-elle à ce point ? Il y allait avoir des moutons, il y allait avoir des moutons dans cette attraction. Ils étaient pas arrivés depuis une demi-heure merde !
Caem lui prit la main et Ash fronça un peu les sourcils. Il avait intérêt à être désolé ce bougre d'idiot. Les genoux remontés jusqu'à sa poitrine – ils avaient décidé de faire chier les gens dans cette attraction ? - il fixa les zones sombres. Il s'attendait à tout moment à ce qu'un foutu mouton sorte des ombres. Ils étaient si effrayants avec leurs têtes en forme de triangle, leurs yeux pernicieux et leur fourrure douce et trompeuse.
Très vite, l'attraction devint un enfer pour lui. Il y avait des moutons partout, PARTOUT ! Il enfouit son visage dans ses mains et manqua de fondre en larmes quand le train s'arrêta. Ils allaient monter dans le train et se repaître de leurs corps, abandonnés par les gérants du parcs. Il allait crever. En ayant l'air con.
Finalement, Julian décida de se défendre contre l'invasion de ces créatures de l'enfer et Ash osa regarder entre ses doigts. Il leur mettait la pâtée mais ils étaient beaucoup, beaucoup trop ! Il serra la main de Caem plus fort, terrifié. Il avait terriblement envie de rentrer chez lui mais il allait mourir ici, à cause de ce con de Caem. Oh, le pompon ce serait que Kalem le voie comme ça. Ou ses hommes. Quelle phobie à la con il avait …
Finalement, les moutons battirent en retraite et Ash sauta au cou de Julian. Il lui aurait bien roulé une pelle s'il n'avait pas été … ben Julian quoi. C'aurait vraiment été trop bizarre de faire ça comme ça. Et puis il était amoureux de Caem, qui se situait juste dans son dos, et il ne voulait pas lui tuer son coup dans l’œuf.
Il se redressa comme il put pour le reste de l'attraction mais il ne frémit même pas une fois. Ils avaient passé le pire. Il se sentait terriblement mieux maintenant que ces foutus moutons étaient partis. Ils avaient eu ce qu'ils méritaient, même si techniquement ils n'étaient que des automates. Ils restaient effrayant et il avait vu assez de films avec des automates prenant vie.
Julian et Caem avaient l'air plus qu'heureux. C'était Noël avant l'heure pour eux, sans doute. Quand on était junkyen on avait un certain goût pour l'horreur, sûrement. Et puis, Julian fut prit d'horreur quand un zombie guitariste écrasa son instrument sur le sol. Julian se réfugia dans ses bras et Ash en profita pour décocher une cartouche dans la tête du zombie qui partit un peu en arrière.
Une fois arrivés à la fin, on les détacha et Ash sourit doucement. Le pire était derrière eux. Alors qu'il allait s'avancer vers le Cimetière – qui semblait être un tape-taupes géant – il remarqua une infirmière dont les yeux saignaient et avait la pâleur surnaturelle d'un mort vivant – essayer d'agripper Caem. Il tira son ami vers lui et décocha une cartouche dans la gorge du monstre qui poussa un râle terrifiant et s'écroula à terre.
“ Allez, on court maintenant ! ”
Ils arrivèrent au cimetière sans trop de mal, évitant de justesse une licorne sanglante et Ash entra avec les autres. Wow, ce terrain était géant, on n'en voyait pas le bout, surtout avec cet éclairage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Pancakes Genius
Messages : 16
Date d'inscription : 11/02/2016

***
Relation avec les dragons: Étranger au Clan
Indice de badassitude: Patate de canapé
Statut marital: Liiiibre
MessageSujet: Re: It's a brand new song   Mer 13 Avr - 11:09

Caem savait qu'il n'avait rien à craindre, contrairement à son meilleur ami qui stressait comme un malade, il pouvait le sentir. Ou plutôt voir les poings d'Ash se resserrer sur la sécurité du siège qui l'empêchait de s'enfuir. Le jeune préféra faire comme si de rien n'était, se faire tout petit et oublier pendant le rester de l'attraction, ou en tout cas jusqu'à ce qu'ils aient passé les moutons. Non mais franchement, pourquoi est-ce qu'il avait peur de ces machins là ? Il y avait bien pire et plus dangereux que les moutons, les poules par exemple ! Il avait vu à quoi ressemblait le poulet avant d'arriver dans les assiettes, sous sa forme vivante quoi. Comment pouvait-on faire confiance à des choses avec un regard pareil ?

Leur petit train démarra enfin, au début, c'était vraiment génial. Ils se retrouvèrent dans un tunnel très sombre et accélèrent, faisant sûrement quelques loopings car la gravité fit qu'à un moment il se prit le pendentif dans son collier dans les dents. Mais comme ils étaient dans l'obscurité, il ne s'en rendait pas vraiment compte. Il eut juste le temps de fourrer son collier sous son tee-shirt pour l'empêcher de le blesser une prochaine fois, un bêlement terrifiant sortit de nul part lui glaça les os. Ils avancèrent beaucoup plus lentement, quelques lumières illuminaient les couloirs de l'attraction, juste assez pour deviner des formes inquiétantes.

L'hybride n'avait franchement pas peur, il prenait même plaisir à observer les automates qui les fixaient de leurs yeux rouges et détaillait le décor plutôt bien travaillé. À un moment, quelqu'un se mit à tirer sur les pauvres machines qui faisaient juste leur boulot. Aux cris de guerrier, il put reconnaître la voix de Julian, qui canardait tous les moutons dans un élan de bravoure. Faisait-il ça pour protéger Ash ? Ou avait-il peur lui aussi ? En y réfléchissant bien, si les moutons n'avaient pas inspiré la peur à beaucoup de gens, on en aurait pas fait une attraction censée être terrifiante. Alors son ami photographe ne devait pas être le seul.

Ils quittaient la prairie hantée quand Caem sentit quelque chose s'accrochait dans sa chevelure et poussa un cri – très aigu – de pure terreur, avant de se rendre compte que l'un des automates sur lesquels Ju avait tiré menaçait de se casser la gueule. Ou peut-être que c'était fait exprès. Il espéra qu'on ne l'avait pas entendu, ou en tout cas qu'il n'avait percé aucun tympan, et l'attraction se termina peu après. Lorsqu'ils descendirent, il tenait à peine sur ses jambes, encore secoué par la trouille qui l'avait pris aux tripes. Il passa une main dans ses cheveux pour s'assurer qu'il n'avait pas une patte de mouton automate accrochée à ses mèches et suivit ses deux compagnons vers la sortie.

Après qu'Ash – son héros pour la vie – l'ait sauvé d'une infirmière salement amochée, ils arrivèrent jusqu'à un cimetière gigantesque, mal éclairé et très menaçant. Un frisson lui traversa l'échine et il se place entre ses deux amis, espérant être un peu plus en sécurité. Bon, il avait toujours toutes ses munitions, Lui. Au loin, il pouvait discerner d'autres joueurs chercher une fin à cet immense terrain miné de monstres, mais le silence était pesant. Personne ne parlait.

« Vous trouvez pas ça bizarre que personne p- »


Un grognement guttural s'éleva de la tombe la plus proche, à la gauche de Julian. Ils tournèrent tous la tête pour voir sortir de la pierre tombale un automate de squelette dont les yeux bleus brillaient comme deux gros diamants. La frayeur le paralysa, et il agrippa fermement le bras d'Ash qu'il serra avec force. Oh putain, c'était quoi ça ? L'automate tourna plusieurs fois sur lui-même, comme si il cherchait la provenance du bruit. Caem baissa les yeux et aperçu un guide du parc, pourquoi on ne leur en avait pas donné ? Après l'avoir ramassé discrètement, il l'ouvrit sur la page du « Cimetière hanté » et lut la description. Quand il eut terminé, il fixa l'automate avec de grands yeux écarquillés et colla le guide sous le nez de Ju en lui intimant de rester silencieux. Ils étaient tout simplement dans un cimetière géant, bourré de pièges, où le moindre son faisait sortir des automates qui vous repérait au bruit uniquement. Et plus vous étiez bruyant, plus il en sortait. Ah, et il y avait un boss secret, pour ceux qui prendraient la mauvaise issue. Si ils faisaient demi-tour, ils devraient reprendre le train fantôme pour en sortir. Autant dire qu'avec Ash, c'était mort.

L'hybride déglutit difficilement, et donna un petit coup de coude au junkien pour qu'il laisse Ash lire la description, mais son ami avait déjà sûrement tout compris. Bon, ils allaient sûrement devoir avancer lentement et discrètement. Ce qui, étrangement, n'avait pas l'air d'être le fort de Ju. Peut-être qu'il se trompait, et que son ami avait des talents d'espionnage, bien cachés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Young Forever
Messages : 33
Date d'inscription : 16/02/2016
Age : 34
Ville de résidence : aucune
Emploi : Guitariste-couturier
Race : Humain

***
Relation avec les dragons: Étranger au Clan
Indice de badassitude: Aventurier occasionnel
Statut marital: Mon cœur est pris
MessageSujet: Re: It's a brand new song   Mer 13 Avr - 13:29

F
inalement, l'attraction se termina avant que Julian ne cesse de pleurer contre l'épaule d'Ash. En même temps, ses vêtements étaient tellement doux, c'était difficile de décoller son visage. Une fois hors du train, ils se retrouvèrent bien vite dans un cimetière et à l'entrée, essuyèrent l'attaque d'une infirmière largement périmée. Julian essaya bien de lui tirer dessus – même si le temps qu'il réagisse, Ash s'en était déjà occupé – mais il n'avait plus de munition. Déçu, il balança l'arme par-dessus son épaule.
Dans le cimetière, Julian mit les mains dans ses poches et examina les alentours. Tout ça ne lui faisait pas vraiment peur en fait. Enfin, c'était juste un ensemble de pierres tombales, s'il fallait se contenter de traverser les allées, il pouvait le faire. … Il y eut un crissement bizarre, puis un type tout défraîchi sortit du monticule de terre placé devant l'une des stèles. WOH ! Le robot – c'était plutôt évident – se mit à tourner un peu en rond, les bras tendus et en faisant claquer ses fausses dents. Caem lui mit un prospectus devant le nez et Julian le lut dans les grandes lignes. Puis, il tourna la page.

« HEY C'EST TROP COOL ! »

Plusieurs grincements jaillirent des tombes situées juste devant eux et d'autres automates en jaillirent. Bordel, ce truc devait coûter une fortune à entretenir. Comment est-ce qu'ils faisaient avec tous les visiteurs. D'ailleurs… Ils étaient les seuls clients du train fantôme. Une hôtesse en robe courte et gants résille les avait poussés tous les trois dans la direction du cimetière mais… Apparemment, c'était chacun son attraction. Il se demandait bien où étaient les autres. Peut-être à un genre de concert où les artistes cassaient leurs instruments… Brr ! Julian était bien content d'être ici.
Obéissant aux dernières recommandations du « Guide du Cimetière Hanté », Julian tourna sur lui-même et repéra une petite dizaine de gros maillets appuyés contre une grille au style très Gothik. Il se saisit du manche de l'un d'eux à deux mains et se précipita sur l'un des automates pour abattre sa nouvelle arme sur la tête. Le robot s'effondra au sol, soudain inanimé. Enorme.
Il réitéra l'opération avec deux autres « zombies » et fit signe à Ash et Caem de s'armer à leur tour. Ce truc allait être une vraie partie de plaisir.

Quelques minutes plus tard, le trio avait dû faire la moitié du parcours. Il s'était avéré que traverser le terrain en ligne droite n'était pas la solution. Ils s'étaient retrouvés face à des murs infranchissables de pierres tombales qui ne s'activaient pas. Julian, le maillet sur l'épaule, se gratta le sommet du crâne. Est-ce qu'ils devaient plutôt le longer ou faire demi-tour ? Ces allées se ressemblaient toutes, c'était un vrai labyrinthe. Au moins, Julian avait appris quelque chose pour s'en sortir dans ce genre de situation.

« Normalement, si on veut se barrer, il faut toujours prendre la même direction. »

Il prit la tête du groupe, décidant qu'il était le mieux placé pour les aider à s'en sortir. Après tout, il avait longtemps habité à la Cyber Junkyard, il avait même du sang Junkyen dans ses veines déficientes en oligo-éléments. Il réussit donc à retrouver à peu près son chemin, ou en tout cas à garder le cap, dans ce labyrinthe. Il n'essayait même pas vraiment d'être discret, se contentant de sauter en l'air pour abattre son maillet quand il en avait besoin. A son bras, l'unique lumière rouge était toujours là. Julian était décidé à ne pas abandonner ses amis.

Pendant qu'ils marchaient, le Junkyen était en alerte constante, ses yeux écarquillés, les mains crispées sur le manche de son maillet. Et puis, il entraperçu un élément différent du décor. Ca ressemblait à une grotte et un mot était gravé au-dessus de l'entrée, peint en rouge vif. BOSS. Okay, ça devait parler du fameux boss secret mentionné dans le guide. Julian évita de justesse un piège de fumée jaillissant du sol, rouge, et qui aurait taché ses vêtements. Puis, il s'enfonça prudemment dans les ténèbres de la grotte du BOSS.

L'endroit était éclairé de multiples LED fixées aux murs, au plafond et au sol. Ils pouvaient voir devant eux, mais pas très loin. Le souffle court, Julian s'avança en espérant que le BOSS n'entendrait pas les palpitations de son cœur affolé. Il s'en foutait que c'était juste un automate, après tout ce cimetière réagissait au bruit, non ? Le boss devait en toute logique être plus fort, alors il ne serait pas étonné qu'il perçoive le rythme cardiaque et la respiration.
Un peu de sueur commença à napper le dessus de sa lèvre et il y passa sa langue. Oh, ça avait un goût très salé.

Un mouvement vif vint soudainement de sa droite. Une nuée de chauve-souris très réaliste qui le fit bondir et même pousser un petit cri. Julian essaya de calmer son palpitant, puis repris la route en espérant que ses compagnons ne l'avaient pas lâché. Et puis, il le vit. Il était grand, avait une maladie de peau qui lui donnait l'air d'être un morceau de plastique passé au micro-ondes et des dents qui partaient dans tous les sens. Il leva son bras en les entendant (sans doute) et une flèche en plastique partit. La ventouse se dirigeait tout droit vers Caem.

« NOOON ! »

Julian se jeta sur le côté pour lui épargner la « blessure » et la prendre à sa place. Et puis, il se dit qu'il était con. Qu'il allait être séparé d'eux. Il ferma les yeux alors que la gravité commençait à reprendre ses droits. Peut-être qu'avec un miracle, Ash le sauverait. Il était un hybride, non ? Il était une sorte de super-héro.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Boss des Sucreries
Messages : 47
Date d'inscription : 20/11/2015
Age : 35
Ville de résidence : Modernis State
Emploi : Photographe de mode
Race : Hybride

***
Relation avec les dragons: Étranger au Clan
Indice de badassitude: Aventurier occasionnel
Statut marital: En couple
MessageSujet: Re: It's a brand new song   Mar 19 Avr - 16:10



Julian Ring x Ashenlil Queen x Caem Bluebird

Ils avaient enjambé une jolie rivière artificielle bordée d'arbres sympathiques – si on ignorait les pendus qui avaient tendance à se balancer trop près des visages – et il aurait bien aimé y retourner. Il aimait beaucoup les tape taupes mais bon sang, il n'était pas encore remit des moutons. Après s'être assuré qu'il n'y avait aucune bêlement suspect dans le coin, il serait mieux. Dire que Julian n'avait plus de munitions …
Les tombes avaient des inscriptions très rigolotes pour certaines. De là où il était, il pouvait voir la tombe de monsieur Ribble, mort à cause d'un bretzel mal mâché, père aimant mais un peu stupide. Il y avait aussi la tombe d'une jeune femme qui était passée sous le déambulateur d'une mamie et y avait laissé la vie.
Il grogna comme son portable sonnait et l'éteignit rapidement. Les gens pourraient bien le contacter plus tard. Merde alors. Si on ne le laissait pas tranquille, il n'y aurait peut-être pas de plus tard. Peut-être qu'il mourrait tué par des tonnes de moutons mécaniques hantés. Il savait bien que c'étaient des automates mais rien ne les empêchait d'être possédés par les esprits torturés de vrais moutons. Il lança un regard anxieux en arrière mais il n'y avait aucune fourrure blanche et pelucheuse à l'horizon.
Il sourit doucement quand ils posèrent le premier pied dans le cimetière. Il semblait sheep-free et Ash se détendit largement. Voilà, maintenant il pouvait commencer à s'amuser !
En se faisant craquer le cou, il fronça les sourcils. Il y avait quelque chose de bizarre en effet dans ce cimetières. Les trappes étaient là, bien visible mais ils n'avaient pas de marteau en mousse et il se doutait bien qu'il fallait faire quelque chose pour les faire sortir. Est-ce que ce n'était pas vraiment ce qu'il pensait en réalité. Il attrapa la main de Julian pour l'empêcher de foncer dans le tas et celle de Caem pour le rassurer, au cas où il aurait peur.
Il fronça d'autant plus les sourcils quand la brume artificielle s'éleva. Okay, ils avaient déclenché un truc, plus ou moins. Il leva les yeux au ciel. Merde, les morts vivants c'était tellement surfait. Ses yeux d'hybride voyaient mieux dans la pénombre et il lui semblait qu'il n'étaient pas seuls. Tant mieux, ils pouvaient laisser les autres laisser tester le trucs risqués pendant que lui et ses amis resteraient tranquillement ici.
Mais Caem n'était pas de cet avis. Il haussa la voix et aussitôt, quelque chose grogna. Ash ne sursauta pas mais il se méfia de ce qui allait suivre. Oh c'était trop bien, ils étaient tombés sur quelque chose de bien épique. On se serait cru dans un niveau bonus d'un jeu vidéo. Bon sauf qu'ils risquaient quand même une vie non ? Il jeta un coup d’œil à leurs bracelets. Okay, ils avaient toujours cinq vies à eux trois. Ils étaient plutôt bons.
La … chose qui sortait de terre était un immonde mort vivant qui semblait coûter une petite fortune. Donc, ces choses là répondaient au bruit. Ou juste à la voix de Caem mais c'était fortement improbable. Celui qui était sorti s’appelait apparemment 'Josh Copernic' et était mort 'en se brûlant avec une représentation du Soleil dans un Musée'. Ash se retint de ne pas rire ce qui aurait alerté la bête mais bordel, ce que c'était con.
Julian s'exclama que c'était trop cool et plusieurs trappes s'ouvrirent. Ash éclata de rire et laissa s'ouvrir une autre trappe. Plaquant sa main contre sa bouche pour ne pas faire plus de bruit, il étouffa sa crise de rire en silence et essuya une larme sur sa joue. Cette situation était trop ridicule.
Il souffla un bon coup et suivit l'exemple de Julian. Il attrapa un maillet qui ne pesait rien, plus ou moins, et le regarda détruire des zombies. Puisqu'il avait fait un peu de base-ball, il avait un plutôt bon élan. Il décida de s'en servir pour écraser un autre zombie qui semblait perplexe. Ce jeu allait lui vider les nerfs, il aimait beaucoup écraser des choses. Et sa grande taille rendait ça encore plus facile.
Il suivit Julian qui dégageait le passage avec l'aisance d'un Junkyen – ce qui faisait sens puisqu'il en avait été un auparavant – et il sourit doucement. Il y avait sûrement des tas de trucs qu'ils n'avaient pas fait ensemble. Ils devaient vraiment rattraper le temps perdu. Bon sang , Julian était vraiment très bon ! Il lui laissa quelques automates, souhaitant le mettre en valeur. S'il avait eu un crush sur Caem, autant l'aider un peu.
Il s'amusait comme un gosse quand un mort vivant surgit sur sa droite et le toucha. Une de ses lumières s'éteint et il lui abattit le marteau sur la tête avec une telle force que la chose se démembra. Oops.
Il sourit largement quand ils arrivèrent finalement dans une petite grotte. C'était le genre de choses qui étaient censés les impressionner. Il sourit doucement en regardant Julian. Il avait l'air complètement dans son élément. Il ne serait pas étonné de savoir qu'il avait déjà fait ce genre de choses avec des vrais morts vivants dans un vrai cimetière remplis de trucs radioactifs. Julian n'était pas du genre à reculer devant une bonne aventure bien sympa.
Les choses se passèrent très vite dans la grotte et il se retrouva dans une situation critique. Grâce à sa rapidité d'hybride, il réussit à dévier le tir qui allait toucher Ju et le faire perdre une autre vie. Ouais, il était fier de lui. Avec son maillet, il réussit à assommer le boss ( ce qui lui prit trois coups) et il lâcha un hoquet de surprise quand un grand message s'afficha sur le mur de la grotte. 'BRAVO VOUS AVEZ VAINCU LE BOSS, LA SORTIE EST A DROITE !' Oh, sympa !
Il se dirigea vers la sortie mais quelque chose lui retint le bras. Le mort vivant était privé de cheveux et à moitié décomposé. Oh merde, il avait perdu sa deuxième vie. Il fronça les sourcils en voyant que la LED était toujours allumé. Et la chose continuait de grogner et de lui baver dessus. Mais alors … c'était un …
“ Infecté ! ”
Il récupéra son bras et en tomba par terre. L'infecté lui sauta dessus mais il roula au sol avec un gémissement de douleur, juste à temps. Il se redressa et prit les bras de ses amis, les poussant en avant.
“ Mais courez ! ”
A bout de souffle, ils arrivèrent jusqu'à la sortie sans trop de mal mais ce qu'Ash avait prit pour un automate au départ les suivait de près. Il attrapa une de ses jambes alors qu'ils étaient à l'extrême limite de la sortie. Bordel de merde ! Il espérait que ses amis allaient rameuter du secours. Il donna un grand coup de pied dans la mâchoire de son assaillant et celle-ci se décrocha dans un bruit écœurant. Dégueu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Pancakes Genius
Messages : 16
Date d'inscription : 11/02/2016

***
Relation avec les dragons: Étranger au Clan
Indice de badassitude: Patate de canapé
Statut marital: Liiiibre
MessageSujet: Re: It's a brand new song   Dim 29 Mai - 22:01

Caem n'était vraiment pas enchanté, et encore moins rassuré, par ce cimetière. Sa tension nerveuse ne fit qu'augmenter lorsque son ami ne put s'empêcher de crier combien l'attraction était cool, attirant l'attention du mort-vivant et de nouveaux automates qui sortirent un à un de leurs tombes, mais beaucoup trop vite à son goût. Si il avait su où se trouvait la sortie, il se serait mis à courir comme une flèche dans sa direction, mais l'endroit était si vaste qu'il n'avait aucune idée d'où elle pouvait se trouver.

Heureusement pour lui, ses deux compagnons n'étaient pas des trouillards, et Julian le Courageux s'empara d'un gros marteau – qui ressemblait à ceux du jeu tape-taupes auquel il adorait jouer quand il attendait une séance au cinéma – en version beaucoup plus grosse, et se mit à cogner sur les ennemis qui les approchaient. Ou peut-être frappait-il au hasard, car l'hybride dût se baisser pour éviter un coup qui lui aurait fait une belle bosse sur le front. Ash se mit lui aussi à asséner de gros coups aux robots, et il remarqua que certains perdaient des morceaux une fois à terre, oops. Peut-être qu'il y mettait un peu trop de cœur quand même. Enfin ce n'était pas comme si Ash allait devoir les rembourser, vu le prix d'une entrée dans le parc !

À son tour, Caem récupéra un gros marteau et fut surpris par sa légèreté. Il s'attendait à ce que l'arme soit presque aussi lourde que lui, mais il ne devait même pas peser dix kilos, ce qui était plutôt pratique. L'hybride entendit un bruit mécanique dans son dos et eut juste le temps d'envoyer un coup en fermant très fort les yeux, espérant toucher sa cible. Le marteau entra en contact avec quelque chose de dur et, quand Caem rouvrit les yeux, il remarqua que ses deux amis étaient en train d'avancer et qu'il risquait de les perdre. Il jeta un coup d’œil à l'automate qu'il avait cogné avant de se précipiter pour rejoindre Ash et Ju, les laissant ouvrir le passage devant eux et surveillant leurs arrière, mais les automates n'avaient pas l'air d'être programmés pour se relever, ou alors ils les avaient tous cassés.

Après quelques minutes à se battre contre des robots et à chercher la sortie, ils arrivèrent enfin jusqu'au boss – qu'il aurait préféré pouvoir éviter – et se retrouvèrent face à un automate vraiment crade. Par chance, Ash était très motivé et réussit à tous les sauver, éclater le méchant en quelques coups et sans que personne ne meurt. Caem était trop occupé à observer la bête qui leur faisait face pour se demander pourquoi Ju s'était jeté devant eux, il avait sûrement vu une bestiole, ou cru voir.

Le plus jeune d'entre eux félicita ses amis, serrant son marteau dans ses mains, reprenant son souffle et se remettant de ses émotions. Ses jambes tremblaient un peu, mais il était hors de question qu'il montre sa faiblesse aux deux autres, si il pouvait éviter de passer pour un gros trouillard, ce serait mieux.

Le trio se dirigea vers la sortie et Caem ne se fit pas prier, traçant dans l'espoir de se trouver dans un endroit sauf pour au moins quelques minutes. Il se tourna pour les regarder, tenté de leur proposer d'aller manger quelque chose (encore) pour se remettre de leurs émotions, avant de voir qu'un autre automate, vachement bien fait, se jetait sur Ash. D'ailleurs, l'odeur du cadavre en décomposition avancée était aussi très bien faite, car elle lui attaqua direct le nez et l'hybride ne put s'empêcher de tousser un peu, dégoûté.

La panique soudaine de son meilleur ami lui fit comprendre que quelque chose n'allait pas avec cet automate, il le vit faire une superbe esquive pour éviter de se faire mordre et tous ses muscles furent comme paralysés. Oh merde, c'était vraiment un infecté, c'était la première fois qu'il en voyait un de si près, et si ils se faisaient mordre par celui-ci...

Ash le poussa presque pour les faire avancer, ou plutôt fuir, et il se ressaisit. Ses jambes se mirent à bouger d'elles mêmes, sans qu'il ait vraiment l'impression de les contrôler, ça devait être l'instinct, et il se mit à courir comme il n'avait jamais couru pour arriver jusqu'à la porte de sortie. Malgré ses longues jambes, son meilleur ami n'arriva même pas à le doubler, ou peut-être qu'il restait à l'arrière pour pouvoir les protéger. Ash était si courageux ! Une fois arrivé devant la porte, il chercha aussi Ju du regard et fut soulagé de le trouver à ses côtés. Caem poussa la porte de sortie et fit signe à Ju de passer en premier quand il vit Ash se vautrer comme une crêpe qu'on aurait fait tomber au sol et écarquilla les yeux en réalisant qu'il s'était fait attraper le pied par l'infecté.

Pris d'un élan de courage, l'hybride accourut pour lui venir en aide et abattit son marteau de toutes ses forces sur ce qu'il restait de la tête de l'infecté. Un coup, deux coups, trois coups, jusqu'à ce qu'il ne reste plus qu'une bouillie informe sous son arme. Cette fois-ci, le jeune homme crut que ses jambes allaient l'abandonner, et il dut faire un effort surhumain pour tendre une main tremblante à son meilleur ami pour l'aider à se redresser. Caem jeta un coup d’œil à la purée de cervelle et de chair au sol et sentit son cœur se soulever dans sa poitrine. Il agrippa le haut d'Ash en retenant un haut-le-cœur tant bien que mal, puis se dirigea vers la sortie et agrippa le bras de Ju comme soutien. Marmonnant que si il avait su, il aurait juste voulu avaler quelques pizzas et rester à la maison, en plus de ça il s'était mis à pleuvoir des cordes, et ça hurlait encore plus dans le parc que quelques minutes auparavant. La sortie donnait directement sur l'intérieur du parc, et il vit un homme du genre ultra viril avec une belle barbe bien taillé et sûrement plus de poils que dix Lui réunis détaler en criant quelque chose qu'il n'entendit pas, sa voix était couverte par la pluie battante. Une pizza au bacon, ça aurait été vraiment mieux...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Young Forever
Messages : 33
Date d'inscription : 16/02/2016
Age : 34
Ville de résidence : aucune
Emploi : Guitariste-couturier
Race : Humain

***
Relation avec les dragons: Étranger au Clan
Indice de badassitude: Aventurier occasionnel
Statut marital: Mon cœur est pris
MessageSujet: Re: It's a brand new song   Mer 1 Juin - 14:41

L
a chute fut terrible et Julian sentit son épaule craquer. Elle était peut-être démise. Ca ferait quoi ? La onzième fois ? Elle avait fini par ne plus être vraiment dans l'axe de l'articulation. Il grimaça de douleur et roula sur le dos, avant de palper son torse. Il n'était pas blessé ! Et il avait toujours sa LED ! La fléchette à ventouse gisait au sol un peu plus loin, dans la poussière. Il leva les yeux sur Caem, intact lui aussi. Parfait ! Se relevant, il put admirer Ash qui mettait sa pâté au BOSS. Il l'encouragea d'un cri sauvage, le poing en l'air, puis se dirigea avec les autres en direction de la sortie, son marteau sur l'épaule. Ca avait été stressant, amusant et il avait la sensation d'avoir vécu une grande aventure. Une bonne aventure, qui vous apportait de bons souvenirs. Pas le genre d'aventure que l'on pouvait vivre à la Junk-

« Infecté ! »

Julian se tendit. La voix alarmée d'Ash trahissait le caractère réaliste de ce qui était en train de se passer. Ca n'avait plus rien d'un jeu il le sentait, il le savait. Il avait connu trop d'horreurs pour pouvoir confondre. Ses tripes réagissaient en conséquence, tout comme ses muscles, soudain bourrés d'adrénaline. Il saisit le bras de Caem au moment où leur ami commun les poussait vers la sortie et détala dans le long couloir caverneux. D'instinct, il économisait son souffle et ses jambes le portaient si vite qu'il avait la sensation de voler dès qu'il sautait par-dessus une pierre. Il finit par lâcher Caem, plus lent. Personne ne pouvait battre Julian à la course, à moins d'être un vampire. Ou un champion athlétique. Ou encore un hybride-lapin, mais Ju doutait fortement que Caem appartienne à l'une ou l'autre de ces catégories.

Julian arriva sans mal à la sortie. Les lampadaires l'aveuglaient et quelque chose de pas net se tramait. Regardant autour de lui, il déplora l'absence de ses amis. A cause des lampes, il ne pouvait plus voir ce qui se passait à l'intérieur du tunnel. Effrayé à l'idée de faire partie des victimes, il jeta son maillet et délogea un petit porte-étendard de son socle. Après avoir viré le drapeau représentant une bouche baveuse croquer dans un cerveau, il fit tournoyer son arme de fortune dans l'air. C'était un peu léger, mais ça ferait l'affaire.
Quand il retourna dans la grotte, Ash et Caem étaient là. Le plus petit lui tint le bras, ce que Julian aurait certainement apprécié à sa juste valeur dans d'autres circonstances. Pour le moment, il devait juste être aussi blanc que les fesses d'une blatte albinos. Il ne dit rien, en partie à cause de sa gorge trop sèche, jusqu'à ce qu'ils se retrouvent à nouveau sous la pluie et la lumière artificielle du parc. Caem marmonnait qu'il voulait une pizza et Julian était bien d'accord, en dépit des protestation de son estomac, occupé à effectuer quelques sauts périlleux et à lui donner la nausée.
Un homme détala alors à quelques pas d'eux, en direction de la sortie. Julian se dit qu'ils feraient mieux de l'imiter,aussi il lui emboîta le pas, de loin. Bientôt ils seraient sortis de ce parc, bientôt.
Mais c'était sans compter sur la foule compacte qui bloquait les entrées. Des lumières rouges et jaunes donnaient à la scène une couleur bizarre et des flics en uniforme quadrillaient le terrain. Ils essayaient de faire sortir les gens le plus vite possible, tandis que leurs collègues un peu mieux protégés s'introduisaient dans le parc armés de mitraillettes (ou quelque chose approchant, en tout cas ça avait l'air de pouvoir faire pas mal de dégâts).

Ils patientaient nerveusement au milieu des hurlements quand un Infecté surgit de l'ombre. Julian resta juste un instant coi devant le monstre, c'était la première fois qu'il en voyait un. Marrant, il n'y en avait pas à la Junkyard. En fait, les créatures qu'il connaissait s'en rapprochant le plus étaient les zombies et globalement, c'étaient des types sympas. Mais ceux-là n'avaient plus que du jus de chaussette dans la tête et ils étaient clairement hostiles. Alors que l'Infecté essayait d'arracher le sac tout brillant d'une dame (il devait aimer les trucs chatoyants), Julian se rua sur lui et lui transperça le crâne avec son arme de fortune. Les os cédèrent facilement et il y eut un peu de sang, noirci et visqueux. La créature se figea, puis tomba en arrière, s'arrachant à la barre dans des bruits mouillés. Quand il toucha le sol sans plus d'élégance, une salve de balles vint le trouver et le réduire en confettis sanguinolents. Julian fit un bond en arrière, plus apeuré par les forces de l'ordre en action que par l'Infecté. En voyant qu'ils appréhendaient la femme qui s'était fait agresser parce qu'elle avait du sang sur elle, Julian lâcha son arme et se fondit dans la foule. Il n'avait pas confiance. Ces types avaient l'air super violent. Il ne voulait pas qu'on croit qu'il était infecté.

Quelques minutes plus tard, ils étaient enfin hors du parc, qui avait été sécurisé. Ils ne s'attardèrent pas et lorsqu'ils revinrent à l'appartement, ce fut avec une pizza encore chaude dans les bras. Une pizza beaucoup trop chargée. Mais il fallait au moins ça pour qu'ils puissent se remettre de leurs émotions.
Hors de question pour quiconque d'aller dans son lit cette nuit. Ce fut donc dans le canapé et se partageant une mince couvertures qu'ils s'endormirent, en souhaitant que toute la fin de cette soirée n'ait été qu'une mauvaise blague.   


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: It's a brand new song   

Revenir en haut Aller en bas
 
It's a brand new song
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» 04. Love you like a love song, baby...
» Love is a song of hope... [PV Eclair Sournois ]
» Brand, roi de Dale...
» This is River Song, back in her cell. Oh, and I'll take breakfast at the usual time. Thank you!
» ISLEY + you're the one song left in my symphony, like you were made for me

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vampires vampires vampires : infection :: Train des Trois Cités :: Ancienne gare de la Cyber Junkyard : vieilleries :: * Sujets terminés-